Partenariats : ce que je déteste que les marques fassent

par - 5.6.17

Il y a quelques années déjà, je m'étais demandée si j'avais le droit de faire ma difficile lorsqu'une marque me proposait un partenariat pour mes blogs. J'avais d'ailleurs en fin d'article évoqué quelques points qui ne me plaisaient pas dans les propositions reçues à l'époque. Aujourd'hui, je voulais faire une liste plus détaillée de ce que je déteste de la part des marques lors des partenariats

Partenariats : ce que je déteste que les marques fassent

Je déteste...
1. Que la marque se trompe dans mon prénom.
Une fois, lors d'un échange de mails, j'ai été appelée tout du long "Carole". Mon pseudo, c'est Caro Dels, du coup, la majorité des gens m'appellent directement "Caro" dans leurs mails. Sur ce blog, j'avoue ne pas avoir précisé que je m'appelle Caroline, mais sur mon blog DIY, c'est clairement noté dans mon à propos et c'est d'ailleurs lors d'une proposition de partenariat avec ce blog là que j'ai été appelée Carole. Du coup, dès la première erreur, j'ai signé mes réponses Caroline - Caro Dels, mais apparemment, la personne en face n'a rien remarqué. Finalement, le partenariat n'a pas été conclu, pas à cause du mauvais prénom, mais parce que les conditions ne m'allaient pas.

2. Que la marque propose une contrepartie dérisoire.
Encore avec mon blog créatif, j'ai été contactée par un grossiste chinois pour avoir le droit à quelque chose comme 10€ de produits (de quoi bidouiller des bijoux) en échange de 6 articles. Oui, 6 ! Ou 7, je ne sais plus mais c'était énorme. En gros, ils voulaient que je fasse un article qui annonce le partenariat, dans lequel je devais les présenter, puis que je propose 5 tutoriels différents dans bien sûr, 5 articles différents. En échange d'un seul article, je veux bien, mais là, leur demande était vraiment exagérée.

3. Que la marque ne se souviennent pas de moi.
Ça m'est arrivée plusieurs fois, qu'on revienne la bouche en fleur me demander un nouveau partenariat, en oubliant complètement le fait que j'avais déjà collaborer avant avec eux. D'ailleurs, la marque citée dans le point numéro 2 m'a fait le coup 3 fois, donc ils ont le droit à 3 refus en moins d'un an. En cas de refus, je peux comprendre que la marque retente le coup puisque rien n'a abouti, mais lorsque la collaboration a été menée jusqu'au bout et qu'un an après, ils te recontactent comme si tu n'avais jamais eu de partenariat avec eux, ça fait bizarre.

4. Que la marque fasse la morte.
Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai été contactée, où j'ai répondu de façon positive et où je n'ai plus eu de nouvelles. Silence radio. La plupart du temps, ça arrive à ma première réponse, celle où je pré-accepte et demande des précisions. Mais une fois, c'est arrivé à la toute fin, quand tout était conclu, bouclé, que j'avais donné mon adresse et que j'étais prête à recevoir le produit à tester. Je n'ai jamais rien reçu et la marque ne m'a plus répondu, parce que je l'ai relancée lorsque j'ai vu que d'autres blogueuses avaient reçu le produit et moi non. Je ne sais toujours pas pourquoi ce partenariat a été interrompu et j'ai vraiment trouvé que ça manquait de respect ce silence radio...

5. Que la marque ne prennent pas le temps de lire mon blog.
Ou simplement d'en connaître le sujet. Dans les propositions totalement à côté de la plaque, je peux citer des propositions pour mon blog de loisirs créatifs : des robes de mariage/cocktail et des appareils de massage.

6. Que la marque veuille m'imposer des choses qui ne me conviennent pas.
Du texte imposé : j'aime écrire librement et pouvoir donner mon réel avis sur les produits ou services que je teste.
Des liens en dofollow : ce n'est pas super légal, tout le monde sait que Google n'aime pas du tout que l'on glisse de tels liens dans les articles sponsorisés ou en partenariats.
De ne pas dire qu'il s'agit d'un partenariat : pas légal non plus !
Je me suis déjà "pris la tête" avec une marque, qui d'abord voulait que je cache le fait qu'il s'agisse d'une collaboration, puis qui me demandait entre 3 et 5 liens en dofollow. Dès le premier mail, j'avais refusé en expliquant bien pourquoi, mais ils ont insisté, ils ont continué à m'envoyer des mails pour essayer de me faire changer d'avis, je me suis alors totalement braquée et j'ai fini par ne plus répondre. Pour ce qui est du texte imposé, en général il s'agit de partenariats qui ne correspondent pas à ma ligne éditoriale, du coup ça ne va pas plus loin qu'un refus poli de ma part.

Il y a sûrement d'autres trucs que je n'aime pas et qui me reviendront quand ça m'arrivera à nouveau, mais je trouve que ces 6 là sont les principaux ! Je ne fais pas énormément de partenariats (en particulier avec ce blog-ci), mais j'apprécie vraiment quand je me sens au moins un peu prise en considération, lorsque les marques, community managers, régies me respectent et n'oublient pas que non, tout ne leur est pas dû parce qu'ils nous offrent quelque chose. Heureusement, beaucoup ont réussi à comprendre ça et tout se passe à merveille et je tiens à les remercier pour conclure cet article !

Et vous, que détestez-vous dans le comportement des marques dans le cas de collaborations avec vous ?

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. C'est exactement ça ! Parfois on nous prend vraiment pour des cruches et on nous jette vulgairement dès qu'on est plus utile.
    je n'ai pas eu beaucoup de partenariat. Jusqu'à présent j'ai été assez satisfaite. Je suis souvent agacée par les marques avec qui je fais un partenariat et qui par la suite se désabonnent de tous mes réseaux. Ou bien souvent on a de mauvaise surprise. Une fois un site de fournitures créatives m'a proposé un chèque à consommer sur leur site si je les autorisais à poster un de mes tutos sur leur page. J'ai accepté. Sans trop poser de questions. Erreur. Quand j'ai voulu utiliser ce chèque, je me suis rendue compte que je devais tout de même sortir de l'argent de ma poche pour avoir ma commande : un certain montant d'achat était fixé pour débloquer ce fameux chèque et les frais de port étaient pour bibi...

    RépondreSupprimer
  2. Il y a ceux qui te propose d'écrire un article sur un produit ou service sans t'envoyer le produit ou te faire tester le service en contrepartie... Et effectivement, le nombre de partenariat reçu sans aucun lien avec le blog ou bien pour un blog que j'ai arrêté il y a 6 mois avec un "J'ai bien lu votre blog" ... Euh, je ne crois pas non !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour que vous n'ayez plus de code Captcha a entrer. Ils sont validés le plus rapidement possible.