Suivez-moi sur Instagram @carodels

dimanche 2 juin 2019

{Festival} Les petites folies 2019

2.6.19 0 Comments
Cette année, nous avons ouvert notre saison des festivals avec une découverte : les petites folies. Sa 9ème édition se déroulait du jeudi 30 mai au samedi 1er juin à Lampaul-Plouarzel, dans le nord Finistère. De notre côté, nous avons participé à la dernière soirée, celle du samedi.

{Festival} Les petites folies 2019

Le festival les petites folies en quelques mots :

De ce que j'ai cru comprendre,  il s'agissait au tout début d'une kermesse devenue festival, comme le Festidreuz. Il se situe sur Lampaul-Plouarzel, en bord de mer : coin qui appelle clairement les vacances ! Cette année avec le beau temps, je suis sûre que la plupart des festivaliers présents au camping on pu bien profiter du soleil (on a vu pas mal de coups de soleil d'ailleurs) et de la mer. 

La programmation 2019 : 

Jeudi 30 mai : HF Thiéfaine, Trois cafés gourmands, Merzhin, Zenzile, Lesneu
Vendredi 31 mai : Jérémy Frerot, Tiken Jah Fakoly, Ko ko mo, Saro, DJ Prosper, Bard box
Samedi 1er juin : Therapie taxi, Soldat Louis, Thylacine, Popof, Cadillac, Suzane, Fleuves

{Festival} Les petites folies 2019

Les concerts auxquels nous avons assistés :

Nous sommes venus pour 3 concerts du samedi soir. Tout d'abord, Soldat Louis. Les mythiques ! Je vous en parlais dans mon article de 2017, sur mes 10 meilleurs concerts. Ils étaient en place 10, avec un concert de très loin depuis le toit de notre camping-car. Et bien devant la scène c'est pas mal aussi haha ! Ensuite, j'ai pu revoir Therapie Taxi (déjà vu il y a un an à Art Rock), que je kiffe toujours autant. J'étais assez contente de voir un public plus varié que la première fois. Donc non, je ne suis pas trop vieille pour les aimer (dit quelques mois plus tôt par Monsieur qui en fait, connaissait plutôt bien les paroles). Enfin, on a mis le cap sur Cadillac, du Stupeflip crou. On avait eu la chance de voir Stupeflip il y a quelques années à Aucard de Tours et Cadillac y sera d'ailleurs cette année. Pour faire court, j'ai adoré les trois concerts auxquels j'ai assisté ! Tous différents, mais tous plein de pep's.

Les points négatifs :

  • Ce n'est pas un point négatif mais plus un regret. Le site bénéficie d'un emplacement génial en bord de mer mais la beauté du lieu n'est pas exploitée à 100%. Après, je ne sais pas du tout s'il est possible de faire mieux ou non... Le terrain est également très irrégulier, il faut ruser pour se placer devant une scène pour éviter d'être dans un trou, en particulier si des grands se placent sur la bosse juste devant... Mais ça pourrait basculer en point positif car cela permet aussi de se placer en hauteur et de mieux voir !
  • Je n'étais pas concernée mais je partage ce point soulevé par de nombreuses familles le premier soir : une attente énorme à l'entrée à cause d'une file mal organisée. Mais les familles ont été entendues car apparemment, le soucis a été réglé dès le second soir : belle réactivité !
  • J'ai quand même trouvé l'attente aux entrées un peu longues, en particulier à cause de la pose d'un bracelet pour les pass 1 soir. Là, je vous avoue que je n'ai pas compris l'intérêt de ce bracelet, puisque toute sortie était définitive. En général, dans ces conditions, les festivals ne s'encombrent pas d'un bracelet pour les pass 1 soir. Notre file était embouteillée par la pose des bracelets car la bénévole était seule et plutôt embêtée par son sac et ses bracelets tout au fond...
  • Les tarifs étaient dans une fourchette assez haute, tu prends 2 coca et tu en as déjà pour 5€... Et les quantités étaient vues à la baisse : pour un demi de bière, mon mari n'a eu que 20cl...
  • J'ai trouvé que le lieu du festival n'était pas assez bien indiqué sur le chemin. Je pense que puisqu'il s'agit d'un petit festival, il s'adresse plus particulièrement à ceux qui ne viennent pas de super loin, mais clairement, proposer des panneaux plus visibles serait un plus car pour certains, on n'arrivait à les déchiffrer qu'au dernier moment (et pourtant je portais bien mes lentilles haha !).
  • Pour la quantité de personnes présentes, il n'y avait pas assez de toilettes.
  • Je déplore aussi l'absence d'application qui est toujours bien pratique en festival, pour se rappeler les horaires des concerts, consulter son solde de cashless... Mais je sais aussi que créer une application demande du temps, de l'argent... Donc je comprends tout à fait que pour une 9ème édition, ce ne soit pas encore mis en place ! Peut-être dans quelques années ? 
{Festival} Les petites folies 2019

Les points positifs :

  • Nous n'en avions pas besoin, mais le camping était gratuit. Proposer ce type de service pour un festival est clairement un indispensable.
  • Le parking était suffisamment grand pour accueillir un maximum de personnes, nous n'avons eu aucun soucis pour nous garer puis retrouver notre voiture en pleine nuit !
  • Un bar à eau était proposé, je ne peux qu'approuver ce dispositif dès que je le croise ! Les prix pour les softs étant un peu haut, j'étais bien contente de pouvoir boire quand même.
  • L'offre au niveau de la nourriture était assez variée et pouvait plaire à tous les régimes alimentaires et toutes les bourses. Mon mari ayant été traumatisé par l'attente à Art Rock (oui carrément, parce qu'il m'en parle à chaque festival maintenant), nous sommes allés manger assez tôt (vers 20h) et on a dû attendre qu'une quinzaine de minutes.
  • Le système de cashless me plait toujours autant : on peut précharger notre carte en amont du festival ou directement sur place, la recharger si besoin sur place, tout payer sans avoir peur de perdre sa carte bancaire ou ses pièces... Bref, je valide !
  • La programmation proposée était variée et vraiment pas mal pour un "petit" festival !

En bref, si la programmation de l'année prochaine nous plait, il y a de fortes chances pour qu'on revienne une nouvelle fois ! Pour voir des vidéos du festival, ce sera ce soir sur mon Instagram !

Connaissiez-vous ce festival ?
Quels festivals avez-vous prévu de faire cette année ?

mercredi 1 mai 2019

Les villages vacances ? Pas pour moi...

1.5.19 0 Comments
Pour la première partie de notre voyage de noces (on a partagé notre budget en deux pour pouvoir concilier nos envies, mais ça j'en reparlerai dans un prochain article), nous avons opté pour des vacances tout compris dans un club vacances. Au bout de deux jours, j'avais déjà mon avis sur ces fameux clubs et ma conclusion est tombée : pas pour moi !

Les villages vacances ? Pas pour moi...

Certes, il y a de nombreux avantages aux séjours tout compris. On n'a quasiment rien à gérer, une fois l'enregistrement fait à l'aéroport, on a juste eu à se laisser porter jusqu'à notre retour. Pas besoin de se demander comment aller de l'aéroport jusqu'à notre hôtel, pas besoin de chercher où manger, pas besoin de comparer les prix... Bref, pas vraiment besoin de penser au final.

Par contre, je n'ai clairement pas aimé être presque tout le temps collée à d'autres gens : la journée, pendant les repas, à la piscine... Notre chambre était en plus à quelques pas de la "place centrale", où se déroulait l'essentiel des animations et le bar principal. Là où tout le monde passait ses soirées, là où tout le monde passait pour aller au restaurant et au final, là où il y avait tout le temps du monde. Et du bruit. Trop de bruit. 

Bien sûr, j'ai aimé pouvoir boire des piña colada tous les jours sans devoir me demander combien de billets allaient s'envoler de mon portefeuille et manger tout plein de choses sans cuisiner, mais j'ai moins aimé les 3kg qui sont venus avec hahaha. Bon, j'avoue, sur ce point, je ne peux m'en prendre qu'à moi même et je m'y attendais. Mais toujours est-il que lorsque je voyage en me débrouillant, je suis beaucoup plus raisonnable et mange normalement.

Les villages vacances ? Pas pour moi...

Pour continuer dans notre lancée du tout compris, nous avons aussi opté pour faire deux excursions, afin de découvrir les environs sans stress. L'avantage, c'est clairement de ne pas avoir besoin de réfléchir à la route, aux embouteillages, aux parkings... Mais passer la journée avec tout un groupe (et découvrir très vite qui sont les relous), ne pas pouvoir choisir ce que tu veux voir, être limitée par un planning... Ça, je n'ai pas aimé.
Nous avons fait deux excursions et si la 2ème était appréciable car nous avions juste le trajet et une dégustation en groupe, tout le reste du temps était libre, la 1ère était totalement sous le contrôle des guides. Obligation d'avoir des écouteurs dans les oreilles pour entendre les soupirs de la guide pas motivée ce jour-là, de se dépêcher de prendre une photo avant de devoir suivre le groupe parce que "vite vite vite on doit continuer la visite"... Pas génial. 
J'aime flâner le nez en l'air, marcher un peu au hasard des rues et parfois me perdre. Choisir les endroits à visiter et prendre le temps de faire une photo sous 30 angles différents pour trouver le bon. Là, c'était tout simplement impossible.

Même si cet article pourrait laisser croire que je n'ai pas aimé mes vacances, je vous rassure, ce n'est pas le cas ! Je voulais juste souligner les points que j'ai trouvé négatifs, en particulier le côté club vacances qui va avec la foule. Dans un prochain article je vous montrerai plutôt les jolis paysages découverts lors de ce voyage !

dimanche 24 février 2019

Exposition Robert Doisneau - L oeil malicieux

24.2.19 0 Comments
Avec plusieurs instagrameurs, j'ai été invitée pour une visite insolite de l'exposition Robert Doisneau L'oeil malicieux au musée des beaux arts de Quimper. Celle-ci s'est déroulée à la lampe torche. Oui, j'avais dit insolite !

Exposition Robert Doisneau - L'oeil malicieux

Personnellement, je suis pas super fan des musées. Si j'aime les créations en 3D, en particulier celles qu'on peut manipuler, les expositions de tableaux, de photographies... ça ne m'emballe pas des masses. Et j'ai donc énormément de mal à suivre des guides et à les écouter, même s'ils sont très intéressants. C'est seulement pas ma tasse de thé.

Mais curieuse, j'ai quand même répondu à l'invitation. J'ai trouvé l'expérience amusante et intéressante, même si j'ai plusieurs fois décroché lors de la visite... Je n'avais jamais exploré de musée de nuit et j'ai aimé le fait qu'il n'y ait pas la foule habituelle, surtout pour le calme. 

Exposition Robert Doisneau - L'oeil malicieux

Exposition Robert Doisneau - L'oeil malicieux

Bref, nous avons appris pas mal de chose sur Robert Doisneau, en particulier sur les dessous de quelques unes de ses photographies. Quand les a-t-il prises, pour qui, pourquoi ? Ce que j'ai préféré, c'est la maquette de son appartement, pleine de détails (oui, je vous parlais du 3D et le côté "maison de poupée", j'adore). 
Dans les deux salles consacrées à l'exposition, vous pourrez découvrir 130 photographies en passant par le quotidien de Paris, le luxe de Palmspring mais aussi la Bretagne.

Exposition Robert Doisneau - L'oeil malicieux

Exposition Robert Doisneau - L'oeil malicieux

Exposition Robert Doisneau - L'oeil malicieux

Exposition Robert Doisneau - L'oeil malicieux

Jusqu'au 22 avril, vous pouvez venir profiter de cette exposition seul ou en famille, en visite guidée ou non. Des ateliers sont également organisés pour les enfants, un livret jeux est également proposé gratuitement à l'accueil.

Retrouvez toutes les informations sur cette exposition sur le site du Musée des beaux arts de Quimper.

Exposition Robert Doisneau - L'oeil malicieux

dimanche 10 février 2019

{Lecture} Une sirène à Paris - Mathias Malzieu

10.2.19 0 Comments
Je me rends compte que ça fait super longtemps que je ne vous ai pas parlé d'un roman par ici. Pourtant juré, j'ai lu en 2018. Mais il faut croire que je n'ai pas eu envie d'en parler sur le blog, ou pas le temps. Bref, je reviens donc avec mon avis sur le tout dernier roman de Mathias Malzieu, Une sirène à Paris, sorti le 6 février dernier.

{Lecture} Une sirène à Paris - Mathias Malzieu

J'étais ultra ravie lorsque j'ai su qu'un nouveau roman, un film et un album éponymes étaient en préparation. Si le roman est paru, pour l'album il faudra attendre un peu, mais nous avons eu un joli cadeau : la chanson éponyme est disponible à l'écoute sur toutes les plateformes. J'ai reçu le roman Une sirène à Paris le samedi en fin de matinée et en début d'après-midi, je l'avais terminé. Du coup, je remercie le calendrier d'être en vacances, sinon j'aurai sûrement dû fractionner ma lecture pour travailler un peu et ne pas culpabiliser.

En 2016, la Seine est en crue et plusieurs disparitions sont signalées. Un soir, Gaspard Snow découvre le corps d'une sirène blessée, qu'il ramène chez lui pour la soigner. Sera-t-il possible pour Gaspard de résister à sa voix mortelle ? Pourra-t-elle regagner l'océan avant qu'il ne soit trop tard ?

Je dois vous avouer que j'ai un peu moins aimé ce roman de Mathias Malzieu que ces précédents. J'ai totalement retrouvé l'esprit habituel, sa poésie, sa plume... Sa façon de nous transporter dans son univers si magique... Mais je suis restée sur ma faim, à la fin. Il me faut une suite. Certes, je pourrais imaginer ma propre suite, mais là j'ai besoin de la vraie suite en fait. C'est, pour moi, le seul petit bémol de ce roman.

On y découvre une merveilleuse histoire d'amour et beaucoup de magie. J'ai aimé me laisser distraire par d'autres histoires, comme la crue de la Seine qui m'a fait penser à la chanson Ne pleure plus de Thomas Fersen. La légende de la ville d'Ys, lorsque Mathias imagine un Paris submergé, parce que (et j'y crois dur comme fer) lorsque Paris sera submergée, la ville d'Ys resurgira. Et puis les chansons. Pas seulement Une sirène à Paris, mais aussi et surtout La Sirène et le Pygmalion de l'album Bird'N'Roll sorti en 2012.

Je crois que c'est ce que je préfère avec Mathias Malzieu, pouvoir relier ses chansons à ses livres et à ses films et inversement. Toujours m'y retrouver.

En bref, je vous conseille de vous précipiter pour acheter et lire ce roman, soit pour vous régaler d'un nouveau morceau de l'univers de Mathias Malzieu, soit pour le découvrir si jamais ce n'est pas encore fait.

Par contre, j'ai une question existentielle qui subsiste... Comment se reproduisent les sirènes au juste ? (Si jamais vous avez des pistes de réponse, je prends !)

Avez-vous lu ce roman ? Qu'en avez-vous pensé ?

 

dimanche 3 février 2019

Tout sur mon extracteur de jus

3.2.19 0 Comments
A Noël, le chéri m'a offert le graal, ou presque : un extracteur de jus. Comme à chaque fois que j'en ai parlé sur Instagram depuis, il intéressait pas mal de monde, je me suis dit que je pouvais rédiger un article pour en parler et répondre à plusieurs questions.
Est-ce que ça vaut le coup et le coût ? Quels sont les points positifs, négatifs ? Est-ce que je m'en sers souvent ? Comment je conserve mes jus ? Quels jus je fais ? Qu'est-ce que je fais des déchets ? 
Je vais donc essayer de répondre à tout ça au mieux. Si vous avez d'autres questions, des témoignages, n'hésitez pas à laisser des commentaires qui pourront alors enrichir cet article !

Tout sur mon extracteur de jus

Mon extracteur de jus

Premièrement, je vais faire un point sur mon extracteur de jus. Il s'agit d'un extracteur de la marque Brandt. Pour le choisir, le chéri en a comparé plusieurs, s'est basé sur les avis... Et il a opté pour celui qui lui semblait le mieux. 
Il est super simple au niveau du montage et de l'utilisation. En gros il y a 4 boutons : stop, juice, mix et reverse. Juice pour faire le jus, mix pour faire des jus de plusieurs fruits/légumes, stop pour arrêter et reverse si la machine se bloque (bourrage). 
Il est vendu avec deux filtres, pour gérer la quantité de pulpe. Personnellement je n'utilise que le plus fin pour le moment. On a aussi deux bacs : un pour le jus, un pour les déchets. Il y a deux cheminées pour mettre les aliments dans l'extracteur et un poussoir. Et pour nettoyer le tout, on a une petite brosse bien pratique.

Tout sur mon extracteur de jus

Est-ce que je m'en sers souvent ?

Pour le moment, je suis entre 2 et 3 utilisations par semaine. Donc pas tous les jours, mais toutes les semaines.

Quels jus je fais ?

  • pomme
  • orange
  • orange fraise
  • ananas mangue pomme
  • framboise
  • fraise
  • tomate carotte
  • tomate carotte jaune
J'ai utilisé des fruits frais mais aussi des fruits surgelés que j'ai décongelé avant bien sûr. J'épluche les fruits dont la peau ne se mange pas (orange par exemple) mais je laisse celle des autres et même les pépins car au final, ils se retrouvent dans les déchets. J'ai noté que les fruits filandreux comme la mangue provoquent plus de bourrage que les autres (en fait, je n'ai eu qu'un seul bourrage, avec la mangue).
Pour le moment je n'ai testé que ces jus là, vous noterez que je suis plus fruits que légumes ! Je suis moins tentée par ces derniers, mais je suis loin d'avoir terminé les expérimentations.
L'avantage c'est que le chéri peut me ramener les fruits et légumes en "fin de vie" de son travail, qu'ils retirent de la vente quand ils sont abîmés.

Comment je conserve mes jus ?

A la base, un jus de fruit frais est fait pour être consommé dans la journée. Mais je ne suis pas du matin et en semaine, je ne me vois absolument pas me lever plus tôt juste pour me faire un verre de jus de fruit. Alors j'ai cherché comment conserver mes jus plus longtemps, pour pouvoir en faire les jours où je ne travaille pas, pour toute la semaine.
Je suis donc tombée sur des bouteilles avec vide d'air. J'ai choisi de tester plusieurs modèles.
Un kit en plastique composé de deux bouteilles/gourdes avec une pompe pour faire le vide d'aire.
Une bouteille en verre où la pompe vide d'air est directement inclue dans le bouchon.

Le premier est le moins cher : le kit pour moins de 10€, trouvé chez Pearl.fr et le second est actuellement soldé à 23.9 au lieu de 39.9 (jusqu'au 28/02) chez Vivre-mieux.com. Je ne saurai vraiment vous conseiller l'un ou l'autre, c'est à voir selon vos préférences. Je pense que conserver dans du verre est mieux, mais d'un autre côté les gourdes sont pratiques car légères. Côté conservation, les deux se valent : je peux conserver 5 jours mon jus sans que le goût ne soit altéré.
A chaque fois que j'ouvre la bouteille, je refais le vide d'air lorsque je la referme et hop, au frigo. Je trouve le bouchon avec pompe intégrée moins pratique car je dois le nettoyer quand je veux refermer la bouteille, parce que je secoue mon jus avant de le boire. Les gourdes quant à elles ont trois ouvertures : une pour verser le mélange, une pour boire et la troisième pour pomper.

Je suis attirée par un autre kit composé d'une carafe, d'un bouchon qui s'adapterait à différentes bouteilles et d'une pompe, mais pour le moment, j'ai suffisamment de bouteilles avec ce que j'ai et je ne vais pas non plus les collectionner...

Tout sur mon extracteur de jus

Tout sur mon extracteur de jus

Qu'est-ce que je fais des déchets ?

Je n'ai pas encore de compost, mais c'est sûrement quelque chose que nous allons mettre en place chez nous. Pour le moment, c'est directement les déchets ménagers.

Quels sont les points positifs ?

  • Je n'achète plus de jus de fruits industriels (je ne prenais que des 100% pur jus). Du coup, ça me fait des bouteilles ou des briques en moins dans les déchets.
  • Je peux faire tous les jus que je veux.
  • Ça aide le chéri à consommer des fruits. 
  • L'utilisation est super simple.

Quels sont les points négatifs ?

  • Le temps de nettoyage peut être un peu long et surtout il est obligatoire. C'est pour ça que je ne peux pas en faire tous les jours, en particulier tôt le matin.
  • C'est un poil bruyant.
  • La question de la conservation se pose rapidement si on ne veut/peut faire un jus quotidien.

Est-ce que ça vaut le coup et le coût ?

Si vous aimez les jus de fruits et de légumes, je dirais clairement oui. Je suis ultra fan de ce cadeau et si je ne l'avais pas eu, je l'aurai acheté moi-même. J'aime préparer mes jus, j'aime réfléchir aux prochaines combinaisons que je pourrais tester... J'ai même super hâte que la saison des fraises soit là pour acheter des gros cageots et faire du jus frais !

Et vous, quelles sont vos expériences avec vos extracteurs de jus si vous en avez un ?
Pour ceux qui n'en ont pas, envisagez-vous d'en faire l'acquisition ? 

Tout sur mon extracteur de jus

jeudi 8 novembre 2018

Mariage : tout ce que je n ai pas aimé

8.11.18 6 Comments
Alors oui, le mariage c'est une belle fête, une longue préparation, les amis et la famille viennent pour fêter notre amour blablabla mais en vrai, ce n'est pas à 100% le monde des Bisounours et il y a des choses qu'on peut ne pas aimer, qui peuvent nous rendre dingue et même, nous obséder. Chacun est différent et chacun aimera ou n'aimera pas les points de son mariage d'une façon différente, mais voici en tout cas, tout ce que moi je n'ai pas aimé lors de mon mariage.

Mariage : tout ce que je n'ai pas aimé

Le stress et la longueur des préparatifs
A quelques mois du mariage, j'en avais clairement marre de préparer mon mariage. C'était devenu chiant, c'était à la fois trop proche et trop lointain, c'était envahissant... On ne parlait que de ça, tout le temps, en couple, en famille, entre amis... Bref, ça devenait saoulant.

En plus il y avait le stress en plus avec des doutes à la con, comme sur le choix de la robe (et si c'était pas la bonne en fait, et si l'autre était mieux, et si c'était encore une autre qu'il aurait fallu essayer ?), le plan de table à faire, les prestataires à relancer... Sans compter ceux qui nous lâchent ! J'en ai parlé dans les 5 choses sur mon mariage, en particulier pour le gâteau et le DJ.

Bref, organiser un mariage, c'est pas forcément super amusant tout le temps et il est clair que je n'en ferai pas mon métier !

Les serveurs un peu trop pressés
Je ne sais pas trop ce qu'il s'est passé avec le traiteur et les serveurs, mais visiblement ils n'avaient pas envie de rester longtemps ce soir là, puisqu'ils ont commencé à enchainer les plats. Il a fallu aller leur demander de ralentir parce qu'ils ne laissaient même pas le temps de faire les animations prévues entre les plats. De même, il était difficile pour nous d'enchainer si vite en mangeant ! Heureusement qu'on a pu leur demander de se calmer un peu, sinon j'aurai eu encore plus de mal à manger...

Au moins nous étions sûr de ne pas avoir d'heures supplémentaires à payer mais bon, là c'était limite l'inverse, on se retrouvait à payer des heures non travaillées ! Je n'ai pas vérifié l'heure de leur départ, mais il est sûr qu'il était plus tôt que prévu dans le contrat... 

Mon auto critique de la déco
Vous le savez peut-être, je suis également blogueuse DIY et j'accorde donc une grande importance au fait maison et à la décoration... Mais je suis (très) rarement satisfaite de ce que je fais... Et là, pour le mariage, je suis tellement loin de ma déco rêvée ! J'imaginais les choses mieux faites que ce que j'ai fait et au final, je n'arrive pas à me satisfaire de la déco réalisée.

Il y a les trucs que je n'ai pas pu faire moi-même car le matin du jour J, j'étais au maquillage, à la coiffure, l'habillage... Et surtout à 20min en voiture du lieu. Du coup, c'était pas forcément pile poil comme je le voulais et en arrivant sur place, je ne me voyais pas modifier tout ça ou emmerder la gentille famille qui s'en était chargé le matin.

Et il y a les trucs que j'ai préparé la veille, qui ne faisaient pas comme dans ma tête. Si je vous dis que ça me fait tout le temps ça, vous me croyez ? Je sais que je suis ultra exigeante envers moi-même, que la décoration a plu à la majorité des invités... mais je ne peux pas m'empêcher d'être déçue de moi-même et d'avoir envie de recommencer pour faire mieux hahaha. Un jour ça me passera peut-être ?

Le budget pas si extensible que ça
Nous avons dû augmenter notre budget de base de presque 50% à cause de notre choix des lieux et traiteur, sinon nous n'aurions plus rien eu du tout pour le reste haha. Mais pour certains projets, ce budget était encore un peu étroit, je regrette donc de ne pas avoir eu un budget plus conséquent, en particulier pour la déco. Et oui, encore cette fameuse déco. Pour les fleurs premièrement, je pense qu'un budget plus large aurait mieux permis à notre fleuriste d'exprimer sa créativité (elle est exceptionnelle et je l'ai sentie un peu bridée à cause de notre budget, j'en suis clairement désolée). Et puis j'aurai peut-être mieux réussi moi-même à faire ce que je voulais en étant moins limitée. Mais ça, je ne pourrais plus le découvrir !

L'invitée inconnue
Alors oui, j'en ai déjà parlé vite fait dans l'article où je vous racontais 5 choses sur mon mariage, ceux qui me connaissent bien sont largement au courant vu que je m'en suis plainte des centaines de fois... Mais il fallait que je l'inclue dans cet article, car c'est vraiment quelque chose qui m'a bouffée. Nous voulions un mariage avec nos proches vraiment proches, d'où le nombre d'invités restreint et inviter quelqu'un que nous ne connaissions pas n'était absolument pas prévu. Sur les invitations, nous n'avions pas laissé la possibilité à nos amis d'inviter un +1, si l'invitation était juste pour une personne et pas pour le couple, c'était bien que le petit ami ou la petite amie n'était pas invité.e. Nous avons invité les compagnons de nos invités dans deux cas : nous les connaissions déjà ou le couple était de longue date. Bon, en vrai, on connaissait TOUS les conjoints invités. 

Mais bref, l'un des invité à quand même ramené sa copine, alors qu'à l'époque de l'invitation, leur couple était récent. Fourbe, il a préféré demander à monsieur si elle pouvait venir et monsieur n'a pas trop réfléchi et a oublié que j'avais dit un grand NON et a dit oui. Impossible pour moi d'envoyer un message "Euh, il s'est trompé, ta copine n'est pas invitée hein...". Même si je regrette vraiment de ne pas l'avoir fait.

Cette histoire d'invitée inconnue m'a rongé tout le temps des préparatifs. Je pestais, je grognais... J'en ai longuement parlé à plein de gens, genre ma témoin... Qui a dû être saoulée par cette histoire haha. Monsieur m'a même dit plusieurs fois "mais tu seras gentille avec elle quand même...". Comme quoi, ça m'a vraiment foutu les nerfs. 

Environ une semaine avant le mariage et après avoir lu des dizaines d'articles et témoignages à ce sujet, j'ai réussi à me calmer sur ce point (en plus, j'avais plein d'autres auxquels penser) et à relativiser. Ok, elle vient parce que cet ami l'aime, je peux donc faire un effort et l'accepter pour ce jour hyper important pour moi... 

Mais le jour J... Là, ça ne l'a en fait clairement pas fait et tout est remonté. La moindre des choses n'est-elle pas de se présenter aux mariés quand on ne les connait pas ? Je ne sais toujours pas qui est cette demoiselle et d'ailleurs, je n'ai presque pas vu l'ami en question, puisqu'ils étaient tout le temps tous les deux, isolés des autres et il n'était pas question que ce soit moi qui fasse le moindre effort (ouai, j'avais le droit d'être égoïste pour mon mariage). Alors qu'en plus, cet ami connaissait déjà d'autres invités puisqu'il en avait rencontré certains bien des années plus tôt. Bref, ça m'a mis en colère. Sans parler de la demoiselle qui recouvre sa robe d'une veste XXL (vous savez, les vestes sweat zippées à capuches) sans l'enlever sur les photos de groupes. La cerise sur le gâteau quoi. Je m'en fiche qu'elle ai mis une veste, c'est normal de se couvrir quand on a froid, mais bon, sur des photos de MARIAGE on fait un petit effort non ?

Bref, cette histoire d'invitée inconnue comptait vraiment pour moi, je n'avais pas envie de ça à mon mariage et je pense en vouloir longtemps à l'ami en question. Je sais que j'en ai fait des caisses, mais quand quelque chose nous tient à cœur, n'est-ce pas ce qu'on fait ?

Voilà, tout ça, ce sont des points plus ou moins importants que je n'ai pas aimé dans mon mariage, que je me ressasse de temps en temps, que je regrette souvent ! Je vous avoue également qu'il y a deux autres points que je n'ai pas aimé lors de ce mariage, mais je ne souhaite pas en parler sur le blog car ils sont un peu plus personnels encore que les plus personnels cités ici. Mais heureusement, il y a les amis pour en parler !

Et vous, qu'est-ce que vous n'avez pas aimé lors de votre mariage ?
Que pensez-vous que n'aimerez pas ?

dimanche 4 novembre 2018

Tirage photo Zeinberg

4.11.18 0 Comments
Après vous avoir parlé de mon album photo de mariage, je continue dans la photographie avec cette fois un tirage photo Zeinberg, reçu une nouvelle fois grâce à Hivency. Après le mariage, nous avons emménagé dans une nouvelle maison, dont la décoration n'est pas encore terminée partout partout. Au dessus du canapé, nous avions envie de mettre une photo de notre mariage, donc l'offre tombait bien, surtout qu'on ne savait pas trop vers quel site se tourner (si je suis habituée des albums, un tirage photo était une première !).

Tirage photo Zeinberg

J'ai opté pour une photo de couple en noir et blanc, choisie de concert avec le chéri (toujours une photo de Chlotidien). Je suis bluffée par la qualité du tirage photo, d'autant que je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'aimerai même ajouter deux nouvelles photos au dessus du canapé pour compléter la décoration, je suis sûre que le rendu serait top (et un peu plus fourni qu'une seule photo avec une seule photo ça fait toujours un peu vide).

J'ai donc reçu mon tirage au format Sélection 45x30cm, dans la finition aluminium. La création est très simple puisqu'il s'agit d'une seule photo, il suffit de la télécharger et de vérifier que la qualité est suffisante pour le tirage, ce qui était mon cas. Au dos du tableau, on retrouve un châssis rectangulaire qui permet de décoller la photographie du mur (de 2cm), ce qui lui donne du relief. Je ne vais pas vous faire tout le descriptif technique, mais la photographie est protégée par un film spécifique contre les UV et l'environnement extérieur. Vous retrouverez toutes ces infos de fabrication détaillées sur le site ! 

Tirage photo Zeinberg

Tirage photo Zeinberg

Lorsque le tirage a été expédié, je l'ai reçu deux jours ouvrés plus tard, très bien protégé : dans le carton d'expédition, sur lequel deux étiquettes indiquant la fragilité du produit, on retrouve un second carton, calé par des blocs de mousse. Bon là, j'avoue, ça fait beaucoup de carton, mais il est vrai qu'avec un seul, le tirage serait moins bien protégé, donc parfois, il faut ce qu'il faut. Dans le second carton, le tirage photo est à nouveau protégé par des blocs de mousses, il est emballé dans du papier mousse (je ne sais pas trop comment s'appelle ce papier mais je suis sûre que vous voyez de quoi je parle) et les quatre coins sont également protégés par des protèges-coins en plastique. En bref, mon tirage photo ne risquait rien, même en étant potentiellement lancé dans un camion.

Tirage photo Zeinberg

Tirage photo Zeinberg

Tirage photo Zeinberg

Cette toute première expérience de tirage photo est très bonne et me donne envie de recommencer l'expérience ! Si vous aussi vous êtes intéressés, utilisez le code promo CAROLINEZEINBERG pour obtenir -10% sur tout le site jusqu'au 10/11 !

Avez-vous déjà réalisé un tirage photo ?

jeudi 1 novembre 2018

Livre photo brillant satiné MyFujifilm

1.11.18 0 Comments
J'adore faire des albums photos, j'en fait régulièrement pour conserver mes souvenirs (et sortir mes photos de mes disques durs) ou pour en offrir à ma famille. Lorsque j'ai vu l'offre MyFujifilm.fr sur Hivency pour créer un livre photo carré brillant satiné, j'ai postulé et j'ai eu la joie d'être sélectionnée ! Avec mon mariage tout récent, c'était une bonne occasion pour nous faire un chouette album photo de mariage. 

Livre photo brillant satiné MyFujifilm

L'interface de création est plutôt sympa et surtout l'offre de personnalisation est hyper large. Soit on part d'un album vierge et on fait tout nous même, soit on peut choisir une mise en page réalisée automatiquement et éventuellement, la corriger ensuite. J'ai opté pour la seconde solution, en remaniant quasiment tout au final pour obtenir le résultat que je souhaitais. Il y des fonds et décorations déjà faites, qu'on peut appliquer à une seule page ou à l'ensemble de l'album, de même pour les dispositions. On peut même rajouter des décorations nous même !

Je me suis amusée à tester tout ça, en testant des décors, en ajoutant des fonds... Même si finalement j'ai opté pour quelque chose de très sobre, sur fond blanc. J'ai disposé mes photos de façon différentes selon les pages, en suivant une ligne directrice simple : un ordre chronologique. D'abord les photos de la mairie, puis de la cérémonie laïque, du vin d'honneur et enfin les photos de couple.

Livre photo brillant satiné MyFujifilm

J'avais envie d'y mettre mes photos préférées (toutes prises par la talentueuse photographe Chlotidien) et d'y inclure un maximum de personnes. J'ai adoré pouvoir mettre des photos panoramiques qui prennent les deux pages et qui ne perdent pas en qualité (on voit une légère ligne au centre mais franchement, ça va !). Cette fonctionnalité est clairement pratique pour les photos de groupe : ça évite que ce soit trop petit, et le rendu est topissime.

Livre photo brillant satiné MyFujifilm

Livre photo brillant satiné MyFujifilm

Avec le chéri, on est super ravi de cet album photo, la qualité est très bonne et ça nous fait un souvenir supplémentaire de cette belle journée. Comme je le disais au début de l'article, j'ai déjà réalisé pas mal d'albums photos, en testant plusieurs sites du coup, et celui-ci fait parti des plus qualitatifs et plus beaux !

Livre photo brillant satiné MyFujifilm

Livre photo brillant satiné MyFujifilm

Retrouvez le détail des caractéristiques de l'album présenté :
  • Véritable papier photo "Original Photopaper FUJIFILM" effet satiné, résistant aux traces de doigts
  • Format carré 20x20 
  • Couverture rigide pelliculée brillante entièrement personnalisable
  • Ouverture à plat : mise en valeur des vues panoramiques
  • Possibilité d'ajouter un titre sur la tranche et la couverture
  • 24 pages (par lot de 2 pages supplémentaires)
  • Délai de fabrication (hors livraison) : 7 jours ouvrés
Vous pouvez le retrouver en suivant ce lien : livre photo brillant satiné 20x20.

Avec le code MYFHELLOCEAN6 bénéficiez de 6€ de réduction sur votre première commande sur le site, sans minimum d'achat ! Je terminerai cet article en remerciant une dernière fois Hivency et MyFujifilm pour ce très beau livre photo !

Aimez-vous les livres photos ?
En avez-vous déjà créé ?

jeudi 11 octobre 2018

Et après le mariage, c est comment ?

11.10.18 2 Comments
A moins de deux semaines du mariage, je vous disais dans cet article comment je me sentais et où j'en étais par rapport au jour J. Aujourd'hui, nous sommes presque à J+2 mois et je voulais donc vous parler de l'après mariage !

Et après le mariage, c'est comment ?
Photo @Chlotidien - Fleurs @mint&sweetpepper

Pendant presque 2 ans, le mariage a été l'un des principaux sujets de conversation entre nous deux et notre entourage. D'abord, pendant plusieurs mois, on a gardé la décision de se marier pour nous, en réfléchissant à ce que nous voulions, une date potentielle, tout ça tout ça. A 1 an et demi du mariage, on l'a annoncé à nos familles et quelques amis proches, puis progressivement à un cercle plus large et sur les réseaux sociaux (et mes blogs !). 
Donc bref, pendant tout ce temps, on a pensé mariage, mangé mariage, décoré mariage, fait du shopping mariage... Et tout d'un coup, une fois que le jour J est passé, c'est fini.

Au début, ça nous a fait bizarre. On n'avait plus besoin de planifier cette belle journée, plus besoin d'acheter de déco, plus besoin de changer d'avis ! J'avais lu des témoignages sur le blues post mariage, car on peut justement être trop pris par le mariage et se retrouver sans rien après peut entrainer ce fameux blues. De notre côté, c'était juste, bizarre. Mais pendant quelques jours seulement, car dans la foulée du mariage, on a déménagé, le chéri a repris le boulot, puis moi aussi avec un poste à l'année non prévu... Donc notre esprit a été pas mal occupé.

Et après le mariage, c'est comment ?
Photo @Chlotidien - Fleurs @mint&sweetpepper

De plus, on a un petit peu prolongé le mariage en faisant nos photos de couple fin septembre, donc un mois et demi plus tard. Le week-end dernier, nous avons reçu les photos et hier, nous avons posté nos cartes de remerciements (faites maison avec amour). Et pour le voyage de noces, ce sera... l'été prochain ! Nous serons certes loin du mariage, mais comme nous sommes obligés de partir pendant les vacances scolaires, on a finalement opté pour l'été. Du coup, on aura tout ça à planifier cette année !

Au final, notre l'après mariage, c'est surtout énormément de souvenirs, auxquels on aime penser régulièrement, comme beaucoup d'autres journées partagées ensemble ! Celle-ci aura toujours un goût particulier pour nous puisque nous l'avons partagé avec nos familles et amis ! Que de l'amour en fait.

Et vous, après votre mariage, vous vous sentiez comment ?
Pour les futurs mariés, avez-vous imaginé l'après mariage ?

jeudi 27 septembre 2018

5 choses sur mon mariage

27.9.18 4 Comments
Aujourd'hui, je retrouve enfin un peu de temps pour bloguer et j'ai choisi de revenir avec un article mariage. Bon à la base, je voulais parler festival, mais j'aimerai d'abord faire un petit montage vidéo et je n'ai pas encore eu le temps... Bref, me voici donc avec quelques confidences et 5 choses que je vous dévoile sur mon mariage.

5 confidences sur mon mariage
Photo @Chloé Gire - Chlotidien

5 choses sur mon mariage


1. On a failli ne pas avoir de gâteau.

Depuis le départ, nous voulions un wedding cake. Un prestataire de ma ville en fait des merveilleux, alors très très longtemps avant le mariage, nous sommes allés les voir pour savoir s'ils pouvaient en faire un mardi et à quel moment nous devrions les recontacter pour passer commande. Comme on nous a dit qu'il n'y avait aucun soucis, je les ai donc contacté à nouveau par mail cette fois, pour prendre le rendez-vous pour commander, en insistant une nouvelle fois sur le fait que notre mariage se déroule un mardi. Le jour du rendez-vous, on insiste à nouveau sur le jour (ben oui, un mardi, c'est quand même particulier), on crée notre gâteau de A à Z, pour la déco, les parfums... Et au passage, je commande aussi un gâteau pour mes 30 ans. Le jour de mon anniversaire, je vais récupérer le gâteau et là, badaboum, on nous dit "Au fait, vous avez commandé un gâteau pour votre mariage aussi, ben on ne peut pas le faire, c'est un mardi, on n'en fait que le samedi". C'est pas comme si on avait demandé 3 fois si le mardi c'était possible... J'ai été tellement fâchée après eux que je n'ai pas pu m'empêcher d'en parler sur les réseaux sociaux ! Le pire je pense, c'est d'avoir été prévenue un mois et demi après avoir passé ma commande. Alors qu'ils avaient mon mail et mon numéro de téléphone. Pensaient-ils que j'allais annuler le gâteau d'anniversaire pour me venger ? Si vers 20 ans, j'aurai pu laisser le gâteau d'anniversaire en plan sous leur nez, à 30 ans, j'ai pris sur moi, j'ai payé mon gâteau et je suis partie pester dans ma voiture. J'ai été déçue, dégoûtée (et encore, je passe sous silence plusieurs remarques du pâtissier) et j'ai eu envie de l'exprimer. Et je me suis fait engueulée par la nounou de leurs enfants sur Instagram (à qui j'ai fini par répondre en message privé pour tout bien lui expliquer). Ils ont foiré avec moi, ils peuvent assumer non ?
Bref, mon traiteur m'a conseillé une autre pâtisserie, où j'ai pu commandé un gâteau qui était une merveille. Pas ce qu'on avait prévu, mais l'essentiel est de l'avoir aimé, même si le pauvre gâteau a vécu quelques péripéties lors du transport... 

2. On a eu du retard à la mairie.

Ah le fameux retard qui stresse chaque bridzella... J'avais bien calé le planning de la journée, en voyant large "au cas où" et je vous avoue que j'ai eu raison. Personnellement j'ai un peu paniqué car j'étais un peu à la bourre pour aller à la mairie, mais en fait non, car avec mon planning j'étais même en avance. Par contre, mes belles-sœurs et la témoin de monsieur ont galéré bien comme il faut, manquant de place de parking. A force de tourner en rond, elles ont fini par se perdre et elles, elles ont encore plus paniquer que moi (qui attendait devant la mairie haha). Au final, il n'y a eu que 20 min de retard, donc rien de méchant. Le seul truc qui m'a énervée pour le retard, c'est qu'il y avait un mariage après nous, à 14h30, or à 13h45 leurs invités étaient déjà là à s'agacer de ne pas pouvoir entrer dans la mairie (on vous a dit 15 min avant, pas 45 les gars !). J'ai vite compris pourquoi il n'y avait pas de place de parking, puisqu'ils les avaient toutes prises... En plus, on a quand même deux invités qui se sont trompés de groupe et qui attendaient avec les invités de l'autre mariage (là, j'avoue, c'est drôle). Enfin bref, il parait qu'on ne peut pas se marier sans avoir du retard à un moment ou un autre, alors je vous conseille de faire comme moi : prévoir large !

3. On a failli ne pas avoir de DJ.

Après le gâteau, c'est le DJ qui nous a fait défaut ! A un mois du mariage, je recontacte le DJ parce que bon, il était plus que temps de caler la musique tout ça tout ça. Et là, le monsieur me dit qu'il est en arrêt maladie et qu'il a tout simplement oublié de me prévenir car il a deux agendas et qu'il a zappé le deuxième... Génial ! En quelques jours, j'ai pu en trouver un autre, à peu près dans le même budget (nous devions louer du matériel avec le premier pour la cérémonie laïque, rien avec le nouveau qui nous a gracieusement tout prêté), mais pas sans me faire envoyer chier par deux ou trois autres DJ sur un groupe de mariés du département car j'avais osé choisir quelqu'un dont ce n'était pas le métier à temps plein. Groupe que j'ai quitté le lendemain à cause de ces réactions (à la limite des insultes en fait) dont je n'avais absolument pas besoin à un mois du jour J. Enfin bref, le nouveau DJ a été top, super à l'écoute, mais on se serait bien passés de cette péripétie !

4. On a fait les photos de couples un mois et demi plus tard.

En fait, nous nous sommes mariés le 14 août et nous avons fait les photos hier le 26 septembre ! On ne voulait pas les faire le jour J, parce que d'une, notre lieu fétiche était un peu loin du lieu du mariage et si on peut éviter les détours c'est pas mal et puis nous avions envie de pouvoir profiter de la journée et de nos invités de A à Z ! Pour beaucoup on ne les voit pas souvent (quelle idée ils ont de ne pas habiter en Bretagne hahaha) donc on voulait vraiment être avec eux tout le temps. 
Ensuite, on a eu un peu de mal à trouver une date : on a déménagé une semaine après le mariage (on est des foufous), j'ai pris un poste à l'année seulement à la pré-rentrée (d'où mon absence des blogs...) et puis il fallait qu'on soit trois à être disponibles : notre photographe Chloé Gire (je vous la conseille vivement !), le chéri et moi. Donc pas facile facile mais on a pu caler la date et profiter d'un temps juste magnifique dans un lieu parfait !

5. On avait seulement 30 invités présents et 52 sur la liste.

Il y a plusieurs raisons à ce petit nombre d'invités, premièrement, mon cercle familial est très réduit et si celui de monsieur est plus large il n'avait pas forcément envie d'inviter trop de monde de la sienne, en particulier ceux qu'il ne voit jamais. Côté amis, on a surtout choisi ceux qu'on voulait absolument à nos côtés, avec qui on voulait vraiment partager cette journée. Nous voulions un mariage intime, avec seulement des amis proches et la famille (la plus proche également). Bon malheureusement, on n'a pas été épargné par l'invité inconnu, j'ai encore plus pris sur moi que pour le gâteau hahaha, mais bon, une sur 30, on va dire que ça aurait pu être pire... Même si je pense qu'à 200 invités, ça se voit beaucoup moins qu'à 30. Bref.
Ce petit nombre nous a également permis de nous faire plaisir, et je l'espère de leur faire plaisir à eux également, en choisissant un beau lieu et un très bon traiteur. Si nous avions eu plus de 50 invités, niveau budget, nous n'aurions clairement pas pu nous offrir la même chose. On a aussi pu faire plusieurs cadeaux aux invités, avec des magnets accompagnant les faire-part, des décapsuleurs personnalisés, des pots de caramel au beurre salé fait-maison... Plus le candy bar, la location du photomaton... Bref, à 32 en nous comptant, c'était parfait pour faire le mariage que nous voulions faire, à notre image !

Et vous, des petits trucs à me confier sur votre mariage ?

Je profite de cet article pour vous demander si vous avez des attentes en particulier sur le mariage, des questions à nous poser, des envies d'articles... N'hésitez pas à m'en parler en commentaires !