{Film} A girl like her

par - 26.9.16

Je ne regarde que très peu de films, parce que je préfère les séries, mais il y a peu, je suis tombée sur A girl like her sur Netflix, un film sur le harcèlement. Je l'ai ajouté à ma liste à voir pour quand j'aurai un creux, puis j'ai vu sur Instagram qu'une amie l'avait vu et le recommandait fortement. Alors j'ai décidé de le regarder, d'abord du coin de l’œil avec le PC sur les genoux, puis j'ai été complètement happée. 

{Film} A girl like her

Je vous mets le synopsis Allociné avant de vous en parler plus en détail :
Jessica Burns, 16 ans, a un secret qu'elle ne partage qu'avec son meilleur ami : depuis un an, elle est brutalisée par une ancienne amie, devenue la fille la plus populaire du lycée. Aidée de son ami, Jessica va filmer une des attaques dont elle est victime et révéler au grand jour la véritable personnalité de sa harceleuse. 

Personnellement, je trouve que ce synopsis ne résume pas vraiment le film. On a un peu l'impression que Jessica se rebelle contre sa harceleuse et parvient en quelque sorte à se venger. En tout cas, c'est ce que j'avais compris en lisant le synopsis sur Netflix. Mais en fait, ce n'est pas du tout ça.

Le film est tourné comme un documentaire avec trois sortes d'images différentes : la caméra de son meilleur ami, la micro caméra que portera Jessica pendant 6 mois et celle de journalistes venus dans le lycée. Je pense que c'est cette forme qui rend le film si "vivant". Enfin, pas vivant, mais peut-être plus réel ? Je ne sais pas trop comment le qualifier, mais les acteurs ont un jeu si juste, qu'on en oublie presque qu'il s'agit d'un film, on a l'impression que c'est un vrai documentaire sur un vrai lycée, avec de vrais gens... Tellement que ça m'a retournée l'estomac.

Le thème en lui même est délicat et mérite qu'on le traite avec justesse. Le harcèlement scolaire est quelque chose de grave auquel on ne fait pas toujours attention. Qui ne s'est jamais moqué de quelqu'un ? Moi même, je me souviens de chansons, d'insultes... J'ai chanté avec mes camarades des chansons pas sympas du tout à d'autres qui n'avaient rien demandé, sans me dire que c'était méchant et que je blessais la personne en face. J'ai reçu des insultes de la part d'autres élèves (je repense souvent à un message sur le répondeur du fixe à la maison où des élèves de mon collège que je ne connaissais même pas m'insultaient : "t'es conne, tu pues, t'es moche" en boucle...). Je n'ai pas vécu de harcèlement prolongé et répété, je n'ai pas harcelé non plus, mais depuis que je suis adulte, je me suis rendu compte que toutes les piques que j'ai pu lancé à untel ou untel pour suivre les autres et bien ce n'était pas forcément sans impact. Et ce n'était certainement pas quelque chose à faire. Ce serait bien que ça rentre définitivement dans nos petites têtes et surtout le plus tôt possible.

Bref, je dérive un peu du film. Celui-ci est un peu parti dans les clichés : la harcelé est timide, réservée, n'a qu'un seul ami et la harceleuse est la blonde populaire du lycée. Ce qui change un peu, c'est qu'on voit "l'envers du décor" de la vie de la harceleuse. Du coup, au bout d'un moment, on la déteste un tout petit peu moins.

En tout cas, c'est un film que je ne peux que recommander, pour le thème, le jeu des acteurs et le message que l'on peut en retirer. Vraiment c'est pour moi aujourd'hui le meilleur que j'ai pu voir sur le sujet.
 

Vous aimerez aussi

0 commentaires

Les commentaires sont modérés pour que vous n'ayez plus de code Captcha a entrer. Ils sont validés le plus rapidement possible.