Bye bye les soutiens-gorge !

par - 9.9.16

Depuis fin mai je ne porte plus de soutien-gorge. Donc voilà, ça fait 3 mois que j'ai évincé ce sous vêtement de ma garde robe. Comme il s'agit d'un vêtement ultra commun, je me suis dit que partager mon expérience pourrait vous intéresser. C'est d'autres blogueuses qui m'ont convaincue de sauter le pas et leurs témoignages m'ont aidée, alors pourquoi je ne vous aiderai pas aussi ?


Bye bye les soutiens-gorge !

Depuis quasiment toujours, je me dis que si je n'avais pas de poitrine, je ne porterai pas de soutien-gorge. Parce que ça sert, les bretelles sont moches, ça fait des marques, quand tu portes un dos nu c'est moche, les baleines qui décident de sortir et de te percer la peau font un mal de chien... Bref, je n'ai jamais vraiment aimé ce truc. Mais avec un 90/95D (ça dépendait des jours et  des marques), je pensais que me passer de soutien-gorge était impossible. Surtout que lorsqu'on lit des commentaires sur le sujet, les nanas disent toujours qu'au dessus d'un bonnet B c'est impensable de se passer de soutien-gorge.
Mais j'ai fini par me prouver le contraire.

J'ai donc lu plusieurs articles expliquant pourquoi se passer de soutien-gorge. Je vous conseille tout particulièrement celui de Freyja by Daisy, qui m'a totalement convaincue. Outre les questions de confort, il y a aussi le fait qu'au final, porter un soutien-gorge n'empêche pas la chute des seins, au contraire. Et puis surtout, cela augmente le risque du cancer du sein. Parfois aussi, je ressentais une douleur aux seins lorsque je les libérais en fin de journée, chose qui ne m'arrive plus du tout depuis que je n'en porte plus. 

Bien sûr, j'ai longtemps eu "peur" du téton qui pointe. Ça m'arrive de temps en temps. Mais je ne crois pas que les gens me regardent plus qu'avant. Je ne sais pas si les personnes que je croise remarquent que je ne porte plus de soutif, si mes tétons pointent ou non... D'ailleurs, je ne regarde pas ça non plus chez les autres femmes. Au début, j'y faisais un peu plus attention, mais je crois que ça n'a duré que 2 ou 3 semaines. 

Dans certaines situations, j'ai remplacé le soutien-gorge par d'autres vêtements. Si le tissu est trop léger, trop transparent, le t-shirt trop décolleté... De plus, ces vêtements permettent une transition vers le fait de ne plus rien porter. J'avais déjà pas mal de caracos et ceux-ci se révèlent top : fins et agréables. Je les porte principalement sous mes hauts qui sont un peu transparents. J'en ai des noirs, blancs et chairs.

A part les caracos, j'ai acheté deux bandeaux : un noir et un chair (j'avais déjà un noir en stock). Eux, je les porte en cas de décolleté trop important et le chair sous mes hauts blancs. Et à côté de tout ça, je plaide aussi coupable dans l'achat de quelques bodys... Parce qu'avoir de la belle lingerie, ça donne quand même envie et le chéri est loin d'être contre. Je ne les ai pas portés cet été (trop chaud !) mais je pense en user cet hiver. Et pour le sport, j'ai aussi quelques brassières !

Mon bilan de ces trois mois sans soutien-gorge est vraiment positif. Si j'y faisais vraiment attention les premières semaines, maintenant, c'est tout naturel. Je ne me sens plus toute serrée, mais vraiment à l'aise dans mes vêtements ! Je n'ai pas les seins qui bloblotent dans tous les sens ni la moindre douleur (ouai, même pas pendant les phases du cycle menstruel qui auparavant me faisaient mal). Je n'ai eu aucune remarque de mes proches, aucune remarque dans la rue... Ça ne se remarque pas quoi !

Bref, si vous pensez à quitter vos soutiens-gorge, quelque soit votre taille,
je ne peux que vous encourager à le faire !

Vous aimerez aussi

20 commentaires

  1. J'avoue que j'ai peu de poitrines et que me passer de soutiens-gorges ne me dérangerait pas du tout au contraire. Je me sens parfois comprimés par eux. C'est dommage parce qu'ils sont si jolis.
    Bisous à toi et à plus sur nos blogs respectifs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me sentais hyper comprimée aussi, mais maintenant c'est juste super agréable. Mais c'est vrai, c'est dommage que les fabricants en fassent des trop jolis ! Du coup, j'achète d'autres trucs tout aussi jolis :p

      Supprimer
  2. J'aime ce genre d'article qui permettra à bon nombre de femmes de se libérer un peu. Je n'ai pas radié les soutien-gorges de ma garde-robe mais ils ne sont plus, depuis quelques temps déjà, indispensables. Au contraire.
    Bonne initiative cet article. Merci pour ton retour d'expérience :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire ! Malheureusement on est toujours trop peu informées là dessus, il suffit de lire les commentaires sur d'autres articles à ce sujet... Tout le monde pense qu'avec un bonnet C et + on ne peut pas ne pas porter de SG, mais bien sûr que si ! Et beaucoup pensent aussi que ne pas en porter augmenter leur chute mais là aussi c'est faux puisque l'inverse... J'aimerai juste que les gens soient au courant pour de vrai avant de faire le choix d'en porter ou non...

      Supprimer
  3. Merci pour ton article ! J'ai aussi lu celui que tu as mis en lien et à ca convaint vraiment d'arreter purement et simplement !

    Et ca fait du bien de voir un tel commentaire, cela permet surement au gens de revoir leurs convicitons sur le sujet.

    (je suis celle du blog www.aucafebleu.wordpress.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le tien aussi ! Par contre, du coup j'ai lu les commentaires sur le tien et les idées reçues restent, les filles qui parlent d'un bonnet D et de l'impossibilité de ne rien mettre : et ben si !! La preuve ! xD
      Et aussi le fait que le soutien-gorge diminue le fait que les seins tombent : c'est tout faux !
      C'est dommage qu'on ne soit pas au courant...

      Supprimer
  4. l'hiver, je le fais sous mes gros pulls =D et ça me dérange pas de sortir au ciné, ou petites sorties sans. C'est vrai que je me suis jamais posée la question de savoir pourquoi j'en mettais. C'est un peu quand on te dit de mettre un slip. C'est comme ça et c'est tout. Je vais lire l'article de ta blogueuse, le sujet m'intéresse =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un peu la norme d'en porter un, mais au final, pourquoi ?
      Je te conseille aussi l'article de Ceci : https://aucafebleu.wordpress.com/2016/09/09/no-bra-mon-avis/ il a été publié à peu près en même temps que le mien.
      D'ailleurs, en plus du mouvement No Bra, il existe aussi un pour ne plus porter de culotte, mais je ne suis pas allée voir...

      Supprimer
  5. Alors là désolé mais je ne te suis pas lol
    Tu me connais un peu tu as pu voir que j'étais fournie alors tu prend un 120 f... Tu rajoutes 3 grossesses... La perte de 50 kgs... L'âge etc... Bah même en étant passée à 95f c'est impossible je déteste les soutiens gorge mais sinon mes seins m'arrivent aux genoux... Foutu pesanteur... Mais mon dieu que j'aimerais gloire à toi ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah tu vois, tu seras étonnée, mais beaucoup de femmes ont une poitrine vraiment imposante et se passent de soutien-gorge ! Je suis tombée sur un site avec des photos et témoignages avec des bonnets D, E, F...
      Sinon tu peux aussi changer pour des brassières de sport, il y en a de très jolies maintenant qui permettent de ne pas avoir les seins aux genoux xD

      En tout cas, depuis que je n'en porte plus, mes seins ne tombent pas plus (et de toute façon, avec l'âge ils tomberont bien un jour ou l'autre !) et surtout, ils paraissent moins gros ! Le soutien-gorge qui les remonte, les ressert et ajoute souvent une coque de tissu, ben ça te fait une sacrée paire, alors que sans, ben des fois on dirait presque que je ne fais qu'un bonnet B !

      Après, c'est sûr que c'est pas vraiment facile de s'en passer, c'est comme si en porter était la norme et la seule possibilité.

      Supprimer
  6. ah mais je t'assure que j'aimerais ... je vais ptet tenter la brassière pour voir mais pour exemple j'avais acheté un maillot de bain pour cet été et ça été un carnage j'ai du en racheter un en urgence avec soutif intégré parce que je ressemblais à la femme bidochon mes seins tombe trop ... mais j'avoue que le diktat du soutient gorge n'est pas simple non plus ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui faut réussir à tout combiner pour se sentir bien, c'est pas évident...
      Cet été, j'ai repris un maillot de bain forme foulard avec des baleines (depuis 2 ans je portais des formes bandeaux, j'avais succombé à la mode !) et j'ai eu l'impression d'avoir des seins énoooormes ! C'est assez dingue comment un soutien-gorge change tout... Du coup, j'étais plus gênée avec ma poitrine modelée dans le SG que lorsque je n'en porte pas sous un t-shirt...

      Supprimer
  7. Merci pour ton retour d'expérience, c'est une belle initiative :-) Le soutien-gorge crée son propre besoin en le portant tous les jours... c'est quelque chose dont les gens n'ont pas forcément conscience!

    Les filles qui disent ne pas pouvoir s'en passer, je remarque que dans la plupart des cas, c'est surtout qu'elles ne veulent pas s'en passer (souvent elles ont peur), n'ont pas vraiment essayé ou s'y prennent très mal. Tu vois ce que je veux dire? Les soutien-gorges créent une telle accoutumance et un tel affaiblissement des moyens de soutien qu'il est difficile de s'imaginer sans... Mais ce qui manque à la poitrine, c'est justement l'exercice naturel et permanent de se maintenir par elle-même.

    Il m'arrive de lire les commentaires de filles qui ont décidé de tout arrêter du jour au lendemain. C'est courageux et volontaire, mais visiblement elles n'ont pas compris que leur corps a besoin de s'adapter, et que pour ça il faut qu'elles se donnent le temps d'y aller progressivement... Pour une petite poitrine, c'est relativement facile, mais les plus généreuses peuvent mettre des semaines voire des mois à s'adapter.

    Bon, c'est vrai que je suis un homme, je vois forcément les choses différemment... mais c'est aussi un avantage d'avoir un regard extérieur ;-) Et ce que je vois c'est une dépendance terrible à un accessoire qui n'aide les femmes ni à se sentir foncièrement bien, ni à assumer leur corps! Et sans soutif, c'est quand même plus naturel, sans artifices, en toute simplicité.

    La plupart des gens s'en fichent que les femmes portent ou non un SG. Seuls quelques individus font des remarques désagréables... une bonne occasion d'ailleurs de jauger l'ouverture d'esprit!

    Comme tu le disais, on manque vraiment d'informations cohérentes sur le sujet. C'est pour ça que j'ai créé le blog http://www.freetheboobies.fr
    Je rassemble pas mal de témoignages positifs sur les expériences seins libres. J'ajouterai le tiens ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais été sur votre blog lorsque j'ai fait des recherches, je l'avais trouvé vraiment instructif !
      J'en profite donc pour vous renseigner pour toutes ces informations et témoignages ! =)

      Supprimer
  8. merci pour ton article je suis tombée dessus hier et j'avoue avoir de plus en plus de mal avec les soutiens-gorge.
    Si j'ai bien compris tu fais un 90/95D?
    C'est bon à savoir moi aussi^^ Du coup, je me lance dès aujourd'hui. Je vais prendre exemple sur ma mère qui n'en met quasiment jamais ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'était bien ça pour ma taille quand j'en portais ! J'ai continué sur ma lancée et je n'en ai toujours pas remis. Je me sens toujours très bien, je ne fais plus du tout attention au regard des autres... et puis avec la saison des pulls forcément, je trouve que ça se remarque encore moins.

      Supprimer
  9. Enfin un témoignage d'une fille qui a le même bonnet que moi ! Ça rassure :) Bref, moi aussi je viens de sauter le pas, avec mon - argh - 105 D (j'ai beaucoup grossi ces dernières années, à la base je mets du 90 D et je fais tout pour mincir) et ça soulage tellement ! Aucune douleur, ça peut tirer un peu si je roule sur un dos-d'âne en voiture, mais vraiment rien de méchant. J'ai une ptôse de stade 2 (du moins je pense) et je rencontre bientôt une chirurgienne pour lifter tout ça. En attendant, j'espère parvenir à re-muscler un peu ma poitrine en abandonnant le soutien-gorge, qui au fond n'est qu'une sorte de prothèse, non ? Pour le moment, tout va bien, aucun coup d’œil gênant ou remarque agressive de qui que ce soit. En même temps, c'est forcément plus simple en plein hiver ;) Si besoin, j'ai des brassières - certes, ce n'est pas le top du glamour - et des bandeaux hyper souples et confortables. A la maison, j'ai tout viré, pour le plus grand bonheur de mon mari :) A suivre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui l'hiver c'est plus simple ! Je n'ai toujours pas eu de remarques depuis presque un an que je n'en porte plus. J'en ai parlé avec deux copines que je vois toutes les semaines, elles n'ont rien remarqué, elles étaient surprises que je n'en porte pas dans le sens où justement ça ne se voyait pas !

      Supprimer
  10. J'arrive très tard mais ce genre d'article fait vraiment du bien. Je fait la même taille que toi en soutif et j'ai beaucoup hésité à sauter le pas. J'en suis qu'a mon 3' jour sans soutif. Ça fait bizarre j'avoue mais qu'est-ce que c'est agréable.
    Bonne continuation,
    Caroline.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant que je n'en porte plus, c'est quand je suis obligée d'en mettre un que je trouve ça trop chelou ! J'en ai mis un pour un EVJF parce que la tenue collective le nécessitait et franchement, c'était de la torture !

      Supprimer

Les commentaires sont modérés pour que vous n'ayez plus de code Captcha a entrer. Ils sont validés le plus rapidement possible.