{Festival} Le Reggae Sun Ska

par - 6.6.15

Je ne sais pas si vous connaissez le festival Reggae Sun Ska, il s’agit d’un festival de Reggae qui se trouve en Gironde depuis plus de 15 ans. J’y suis allée 3 fois. Les 12, 13 et 14èmes éditions. Déjà, imaginez, un lieu différent à chaque fois. Cela fait au moins -10 points dans le barème "topitude du festival". A chaque fois, je suis tombée sur une organisation… naze. Je ne sais pas s’ils vont dans d’autres festivals mais punaise on ne dirait pas.

{Festival} Le Reggae Sun Ska

1ère fois. Plutôt cool.
Un seul soir sur deux. T’es content, tu vas au festival avec tes potes. Après avoir galéré 3h pour te garer, tu vas vers l’entrée…  Tu fais la queue, tu entres, tu marches sur 2/3 personnes endormies (il est 20h), tu ne vois rien des concerts, tu fais 30min de queue à la buvette pour une bière coupée à l’eau et 30min au stand bouffe pour un sandwich dégueu. Le meilleur moment : un thé à la menthe extra.

2ème fois. Le début de la fin.
Tu décides de prendre la navette mais de descendre et finir à pied à cause des embouteillages. Si t’es au camping situé à 2 km du site, tu ne peux pas y entrer si tu n’as pas de billet du festival. Donc tu te tapes un joli aller-retour avec ta tente sur le dos. Perso, j’étais « chez moi », donc ce souci en moins. Ensuite, ton nom est sur une liste d’invités. T’attends 2h dans  la file invités et en plus, ils mettent 45min pour trouver ton nom parce qu’ « il est noté sur la liste de mon collègue en fait ». Tu peux retourner faire la queue, 45min encore, pour te faire fouiller. Mais comme y a pas de nana pour le faire, ben tu passes plus vite que ton copain qui se fait joliment tripatouiller. T’es ENFIN sur le site. Et t’as loupé 5 concerts.  Les deux scènes sont côte à côte, tu vois rien. Tu veux boire une bière, donc t’as 30min d’attente pour prendre un gobelet puis 15 pour le remplir. Bière coupée à l’eau, bien sûr. Là, t’as le concert que tu attends qui commence… et le courant se coupe. Tu vas boire ton thé à la menthe trop bon et tu te casses après avoir marché sur 14 personnes endormies. Le concert que tu voulais voir commence pile quand t’as passé le "toute sortie est définitive". 

3ème fois. L’adieu.
Trois jours sur trois, mais abandon après le premier. Tu y vas à pied, t’as ton joli billet "invitation pass 3 jours" dans la main. Tu arrives, tu fais une queue en bordel pour qu’on te mette un bracelet fermé par un énorme truc en métal. Tu refais la queue pour te faire fouiller et entrer sur le site. Là t’as trois scènes… dont deux qui jouent en même temps. Du coup, si t’es pas bien en face, bien devant, ben t’entend deux concerts en même temps. Le terrain c’est de la boue, il a plu. Comme d’hab, tu marches sur des gens, mais là tu sais pas s’ils dorment où s’ils sont embourbés. Tu galères jusqu’au stand de thé à la menthe, tu le bois, tu t’en vas. Tu traines sur le festival off la journée, qui, normal, se trouve à 3km du site du festival. J’ai de la chance je n’ai jamais payé ce festival et je n’aurai jamais mis les 80€ qu’ils demandent pour trois soirs. D’autre part, si vous voulez voir tous les ans ou presque les mêmes groupes (Groundation, Alborosie…), c’est LE festival répétitif par excellence.

Dorénavant il se déroule plus vers Bordeaux, j'espère pour les festivaliers mais aussi pour les habitants que les conditions se sont améliorées !

Vous aimerez aussi

4 commentaires

  1. et bien ça promet ! et tu y retournes quand même ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha non j'y retourne pas ! Quand j'y allais c'est que j'avais des entrées mais les dernières fois je les donnais.

      Supprimer
  2. Franchement j'y suis allée l'année dernière, et c'était énorme. Une programmation digne d'un grand festival de reggae. Rien à reprocher, sauf peut etre le prix de la bière, mais pour en avoir fait d'autres c'est pareil partout (je parle de gros festival) Je renouvelle cette année, et j'ai hate.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne nouvelle alors, ça veut dire que depuis qu'il y a quitté le Médoc ça s'est amélioré ! Je n'y suis pas retournée (en plus je suis rentrée vivre en Bretagne) et je doute y retourner un jour pour constater ça, en général j'ai d'autres festivals prévus aux mêmes dates !

      Supprimer

Les commentaires sont modérés pour que vous n'ayez plus de code Captcha a entrer. Ils sont validés le plus rapidement possible.