Suivez-moi sur Instagram @carodels

vendredi 26 juillet 2019

Disneybound Winnie l Ourson

26.7.19 4 Comments
Il y a peu, j'ai découvert le concept des Disneybound et j'ai adoré. Tellement que j'ai décidé de me lancer dans l'aventure pour mes prochaines visites à Disneyland et même pourquoi pas, d'autres occasions. J'ai commencé assez simple, avec mon personnage préféré (parce que je suis collectionneuse d'ours haha) : Winnie l'Ourson !

Disneybound Winnie l'Ourson

Un Disneybound, c'est quoi en fait ?
C'est tout simplement le fait de reprendre le code couleur des personnages Disney et d'utiliser ce code couleur avec des vêtements du quotidien pour ressembler au personnage.

Mon Disneybound Winnie l'Ourson :
Pour Winnie l'ourson, le code couleur est très simple : du jaune et du rouge. A partir de là, je me suis en quête du pantalon jaune idéal, que j'ai trouvé chez Shein, bien que j'ai pris une taille trop grande. Pour le t-shirt, j'ai choisi du basique chez H&M ! J'ai également sorti une paire de lunettes de soleil jaunes, parfaites pour terminer la tenue.

Disneybound Winnie l'Ourson

Disneybound Winnie l'Ourson

Ensuite, fan de DIY oblige, j'ai choisi de me créer quelques accessoires pour mettre un peu plus l'accent sur le côté Winnie l'Ourson. Je me suis fabriqué des barrettes pour reproduire les oreilles, avec un petit nœud rouge pailleté. J'ai aussi customisé un sac à dos jaune déniché chez Shein, avec un simple feutre textile noir : des abeilles et le mot "honey". Je me suis inspirée du sac officiel de chez Disney (un sac seau trop beau) qui coûte bien trop cher pour moi (je crois qu'il n'est plus dispo en plus). Pour le petit truc en plus, j'ai acheté deux peluches Huggers sur le Disneystore, Tigrou et Winnie. Ces peluches ont une pince dans les "bras" qui permet de les accrocher un peu partout. Par sécurité, j'ai choisi de les coudre sur mon sac : Tigrou sur une bretelle et Winnie sur la poche de devant du sac. Et enfin, j'ai reproduis les abeilles du sac sur du plastique fou pour m'en faire des boucles d'oreilles.

Disneybound Winnie l'Ourson
Photo réalisée sans montage, juré ! Mais j'avoue, ce panorama n'a pas été réalisé sans échec avant haha.

Mon tout me plaisait plutôt pas mal, pour une première fois je suis particulièrement fière de moi ! De plus les Castmembers (le personnel de Disney) m'ont reconnue plusieurs fois, c'est donc réussi non ?

Connaissiez-vous les Disneybound ?
Quel(s) personnage(s) choisiriez-vous d'incarner ?

lundi 22 juillet 2019

{Festival} Vieilles Charrues 2019

22.7.19 0 Comments
Cette année, j'ai pu me rendre les 4 jours aux Vieilles Charrues, pour la 28ème édition. Merci Virgin Radio avec qui j'ai gagné mon pass d'ailleurs ! Bref, une fois n'est pas coutume, je vais vous faire un petit debrief de ces 4 jours.

{Festival} Vieilles Charrues 2019

Pour tout ce qui est de l'organisation générale, je n'ai pas grand chose de plus à dire que pour les éditions précédentes auxquelles j'ai assistées : Vieilles Charrues 2017, Vieilles Charrues 2015 et Vieilles Charrues 2014. Le site est légèrement plus grand grâce à l'espace Jardin, en plus du Park, des scènes Glenmor et Kerouac, de Grall et Gwernig. Il y avait également un petit espace Klub pour les VIP entre le Jardin et le Park. Ces nombreux espaces permettent de respirer un peu plus, en particulier lorsqu'on s'éloigne des deux scènes principales Glenmor et Kerouac.

Pour moi, l'un des seuls gros bémol reste l'espace restreint devant Glenmor, si l'artiste ou le groupe présent sur scène est très prisé du public, c'est presque impossible d'être à l'aise : soit on est proche et compressé dans la foule, soit on est super loin et on ne voit rien (à part les écrans géants à la limite). Selon chéri, le son n'est pas hyper top quand on est devant et qu'il y a beaucoup de monde. Personnellement je n'ai pas testé cette année de m'approcher de Glenmor !

{Festival} Vieilles Charrues 2019

Côté circulation, cette année je n'ai pas eu de soucis d'embouteillages, sur la voie express j'ai opté pour un petit détour et je n'ai mis que 10min de plus que d'habitude pour aller sur Carhaix depuis chez moi. Le parking orange est celui où je me suis garée, toujours nickel bien qu'il soit hyper loin du festival (au moins j'ai explosé mon score sur le compteur de pas de mon téléphone haha). 

Côté stands, comme chaque année, je n'ai pas été déçue ! Je m'y suis juste prise un peu trop tard pour tester le burger des Chefs, le dimanche il n'y en avait malheureusement plus. Par chance, j'ai quand même pu goûter à deux desserts proposés : le cheesecake framboise et la barre glacée chocolat framboise, une tuerie pour les deux ! Le choix est très vaste et les prix pratiqués sont vraiment accessibles (1€50 pour du Breizh Cola ou de l'Orangina, avec en plus des bars à eau un peu partout gratuitement).

{Festival} Vieilles Charrues 2019

Côté programmation je n'étais pas hyper emballée par cette année, mais il en faut pour tous les goûts et je pense que pour les plus jeunes, cette programmation était bien choisie. Beaucoup d'électro et de hip-hop, moi qui suis plutôt rock, je n'étais pas vraiment servie haha. En gros, j'étais surtout là pour Razorlight, un de mes groupes préférés depuis que je les ai découverts en 2005. La jolie découverte de l'année pour moi c'est Flavien Berger que j'ai beaucoup apprécié !

Le jeudi soir, j'ai commencé par Vald que j'avais découvert à Art Rock l'an dernier. Puis j'ai filé voir Balthazar que j'avais déjà vu à Aucard en 2015. Ensuite, on a voulu voir un peu Jamel Debbouze qui a réussit l'exploit de nous faire fuir en 5min. On a alors opté pour Namdose puis un tout petit peu de Booba (ah tiens, il ressemble à ça en fait ? xD). Puis nous sommes allés voir Flavien Berger, qui est donc mon coup de cœur de cette année (écoutez La fête noire et Pamplemousse !). On a enchainé avec The psychotic monks, Nile Rodgers & chic et pour terminer, j'ai fait un tour devant Skunk Anansie.

{Festival} Vieilles Charrues 2019

Le vendredi soir, je suis arrivée pour Jane Birkin qui ne m'a pas convaincue, on a donc filé voir Di#se avant d'aller voir Suzanne qui était présente aux Petites folies en juin dernier. Ensuite nous avons vu le début de Boulevard des airs avant que je file voir Razorlight en entier (et presque tout devant s'il vous plait).  J'ai ensuite rejoins Tears for fears de loin avant de voir Iggy pop d'encore plus loin. J'ai terminé assise devant Étienne de Crécy mais juste pour accompagner les copains.

Le samedi, j'ai malheureusement loupé Alice Merton que j'aime bien écouter et il parait que Muthoni drummer queen était géniale. J'ai laissé le chéri devant Georgio pendant que je suis allée voir MNNQNS qui manquait malheureusement de punch. J'ai vu genre une chanson et demie des Black eyed peas avant de filer voir Odezenne, puis Gringe et enfin Ben Harper & the innocent criminals.

Le dimanche, c'est beaucoup plus succinct car il n'y avait presque pas de groupe qui nous intéressait. On a commencé par HF Thiéfaine, puis Lomepal. On a fait un tout petit tour devant Christine and the queens mais les pâtisseries nous plaisaient bien mieux.

Bref, voilà mes Vieilles Charrues 2019 !
Et vous, c'était comment ?
Quels festivals avez-vous prévus cette année ?

{Festival} Vieilles Charrues 2019
 

mercredi 3 juillet 2019

Imprimez vos photos avec LALALAB

3.7.19 2 Comments
Je suis assez adepte de l'impression de photographies, par tous les biais possibles : utiliser de l'argentique et les faire développer, les instax, les imprimantes, les sites web, les applications... Grâce à Hivency, j'ai pu tester la nouvelle collection de l'été de LALALAB. J'ai pu choisir 32 photos dans la Lalabox ainsi que 20 photos pour 5 tirages Photo Cabine.

Imprimez vos photos avec LALALAB

J'ai reçu les tirages il y a quelques jours et je suis vraiment satisfaite de la qualité des tirages, réalisés sur du papier Fujifilm. J'ai choisi d'imprimer principalement des photos de notre voyage de noces en Espagne d'avril dernier, mais aussi quelques photos de Disney. J'ai aussi fait quelques combinaisons particulières pour les tirages Photo Cabine : notre mariage, la lune et des fleurs.

J'aime beaucoup imprimer mes photos, parce que c'est un souvenir très chouette. Je trouve cela bien plus agréable de regarder mes photos dans des albums, sur mon frigo ou sur un mur plutôt que sur mon ordinateur ou mon téléphone. Pas vous ?
De plus, ma grand-mère n'étant pas du tout branchée technologies, elle est toujours ravie quand je peux lui apporter de vraies photos et préfère largement ça à l'écran de mon ordinateur portable.

J'ai une petite préférence pour les tirages Photo Cabine, j'adore vraiment ce format plus original qu'une photo unique. Avec quatre photos cela permet de créer des scènes originales ! Personnellement j'ai opté pour la simplicité, le plus original de mes tirages étant celui de la lune avec plusieurs phases de la lune.

Imprimez vos photos avec LALALAB

Imprimez vos photos avec LALALAB

Le packaging est bien fait, que ce soit pour l'enveloppe de livraison bien décorée ou, plus important, la pochette pour les Photo Cabine et la jolie boite cartonnée pour les tirages. Le thème de cet été est pétillant et coloré comme on aime !

Imprimez vos photos avec LALALAB

Côté tarif, c'est tout à fait raisonnable, on retrouve la Lalabox avec 32 tirages pour 15€90, le pack de 5 en Photo Cabine étant lui à 8€90. J'ai reçu mes tirages très rapidement, un peu moins d'une semaine après avoir passé ma commande.

Bonne nouvelle, si vous souhaitez commander, avec le code HELLOCEAN profitez de 8€ de réduction sur votre première commande ! Si vous êtes déjà clients, ce même code vous offrira 25% de réduction.

Et vous, utilisez vous des sites et applications pour imprimer vos photos ?

Imprimez vos photos avec LALALAB