Suivez-moi sur Instagram @carodels

jeudi 27 septembre 2018

5 choses sur mon mariage

Aujourd'hui, je retrouve enfin un peu de temps pour bloguer et j'ai choisi de revenir avec un article mariage. Bon à la base, je voulais parler festival, mais j'aimerai d'abord faire un petit montage vidéo et je n'ai pas encore eu le temps... Bref, me voici donc avec quelques confidences et 5 choses que je vous dévoile sur mon mariage.

5 confidences sur mon mariage
Photo @Chloé Gire - Chlotidien

5 choses sur mon mariage


1. On a failli ne pas avoir de gâteau.

Depuis le départ, nous voulions un wedding cake. Un prestataire de ma ville en fait des merveilleux, alors très très longtemps avant le mariage, nous sommes allés les voir pour savoir s'ils pouvaient en faire un mardi et à quel moment nous devrions les recontacter pour passer commande. Comme on nous a dit qu'il n'y avait aucun soucis, je les ai donc contacté à nouveau par mail cette fois, pour prendre le rendez-vous pour commander, en insistant une nouvelle fois sur le fait que notre mariage se déroule un mardi. Le jour du rendez-vous, on insiste à nouveau sur le jour (ben oui, un mardi, c'est quand même particulier), on crée notre gâteau de A à Z, pour la déco, les parfums... Et au passage, je commande aussi un gâteau pour mes 30 ans. Le jour de mon anniversaire, je vais récupérer le gâteau et là, badaboum, on nous dit "Au fait, vous avez commandé un gâteau pour votre mariage aussi, ben on ne peut pas le faire, c'est un mardi, on n'en fait que le samedi". C'est pas comme si on avait demandé 3 fois si le mardi c'était possible... J'ai été tellement fâchée après eux que je n'ai pas pu m'empêcher d'en parler sur les réseaux sociaux ! Le pire je pense, c'est d'avoir été prévenue un mois et demi après avoir passé ma commande. Alors qu'ils avaient mon mail et mon numéro de téléphone. Pensaient-ils que j'allais annuler le gâteau d'anniversaire pour me venger ? Si vers 20 ans, j'aurai pu laisser le gâteau d'anniversaire en plan sous leur nez, à 30 ans, j'ai pris sur moi, j'ai payé mon gâteau et je suis partie pester dans ma voiture. J'ai été déçue, dégoûtée (et encore, je passe sous silence plusieurs remarques du pâtissier) et j'ai eu envie de l'exprimer. Et je me suis fait engueulée par la nounou de leurs enfants sur Instagram (à qui j'ai fini par répondre en message privé pour tout bien lui expliquer). Ils ont foiré avec moi, ils peuvent assumer non ?
Bref, mon traiteur m'a conseillé une autre pâtisserie, où j'ai pu commandé un gâteau qui était une merveille. Pas ce qu'on avait prévu, mais l'essentiel est de l'avoir aimé, même si le pauvre gâteau a vécu quelques péripéties lors du transport... 

2. On a eu du retard à la mairie.

Ah le fameux retard qui stresse chaque bridzella... J'avais bien calé le planning de la journée, en voyant large "au cas où" et je vous avoue que j'ai eu raison. Personnellement j'ai un peu paniqué car j'étais un peu à la bourre pour aller à la mairie, mais en fait non, car avec mon planning j'étais même en avance. Par contre, mes belles-sœurs et la témoin de monsieur ont galéré bien comme il faut, manquant de place de parking. A force de tourner en rond, elles ont fini par se perdre et elles, elles ont encore plus paniquer que moi (qui attendait devant la mairie haha). Au final, il n'y a eu que 20 min de retard, donc rien de méchant. Le seul truc qui m'a énervée pour le retard, c'est qu'il y avait un mariage après nous, à 14h30, or à 13h45 leurs invités étaient déjà là à s'agacer de ne pas pouvoir entrer dans la mairie (on vous a dit 15 min avant, pas 45 les gars !). J'ai vite compris pourquoi il n'y avait pas de place de parking, puisqu'ils les avaient toutes prises... En plus, on a quand même deux invités qui se sont trompés de groupe et qui attendaient avec les invités de l'autre mariage (là, j'avoue, c'est drôle). Enfin bref, il parait qu'on ne peut pas se marier sans avoir du retard à un moment ou un autre, alors je vous conseille de faire comme moi : prévoir large !

3. On a failli ne pas avoir de DJ.

Après le gâteau, c'est le DJ qui nous a fait défaut ! A un mois du mariage, je recontacte le DJ parce que bon, il était plus que temps de caler la musique tout ça tout ça. Et là, le monsieur me dit qu'il est en arrêt maladie et qu'il a tout simplement oublié de me prévenir car il a deux agendas et qu'il a zappé le deuxième... Génial ! En quelques jours, j'ai pu en trouver un autre, à peu près dans le même budget (nous devions louer du matériel avec le premier pour la cérémonie laïque, rien avec le nouveau qui nous a gracieusement tout prêté), mais pas sans me faire envoyer chier par deux ou trois autres DJ sur un groupe de mariés du département car j'avais osé choisir quelqu'un dont ce n'était pas le métier à temps plein. Groupe que j'ai quitté le lendemain à cause de ces réactions (à la limite des insultes en fait) dont je n'avais absolument pas besoin à un mois du jour J. Enfin bref, le nouveau DJ a été top, super à l'écoute, mais on se serait bien passés de cette péripétie !

4. On a fait les photos de couples un mois et demi plus tard.

En fait, nous nous sommes mariés le 14 août et nous avons fait les photos hier le 26 septembre ! On ne voulait pas les faire le jour J, parce que d'une, notre lieu fétiche était un peu loin du lieu du mariage et si on peut éviter les détours c'est pas mal et puis nous avions envie de pouvoir profiter de la journée et de nos invités de A à Z ! Pour beaucoup on ne les voit pas souvent (quelle idée ils ont de ne pas habiter en Bretagne hahaha) donc on voulait vraiment être avec eux tout le temps. 
Ensuite, on a eu un peu de mal à trouver une date : on a déménagé une semaine après le mariage (on est des foufous), j'ai pris un poste à l'année seulement à la pré-rentrée (d'où mon absence des blogs...) et puis il fallait qu'on soit trois à être disponibles : notre photographe Chloé Gire (je vous la conseille vivement !), le chéri et moi. Donc pas facile facile mais on a pu caler la date et profiter d'un temps juste magnifique dans un lieu parfait !

5. On avait seulement 30 invités présents et 52 sur la liste.

Il y a plusieurs raisons à ce petit nombre d'invités, premièrement, mon cercle familial est très réduit et si celui de monsieur est plus large il n'avait pas forcément envie d'inviter trop de monde de la sienne, en particulier ceux qu'il ne voit jamais. Côté amis, on a surtout choisi ceux qu'on voulait absolument à nos côtés, avec qui on voulait vraiment partager cette journée. Nous voulions un mariage intime, avec seulement des amis proches et la famille (la plus proche également). Bon malheureusement, on n'a pas été épargné par l'invité inconnu, j'ai encore plus pris sur moi que pour le gâteau hahaha, mais bon, une sur 30, on va dire que ça aurait pu être pire... Même si je pense qu'à 200 invités, ça se voit beaucoup moins qu'à 30. Bref.
Ce petit nombre nous a également permis de nous faire plaisir, et je l'espère de leur faire plaisir à eux également, en choisissant un beau lieu et un très bon traiteur. Si nous avions eu plus de 50 invités, niveau budget, nous n'aurions clairement pas pu nous offrir la même chose. On a aussi pu faire plusieurs cadeaux aux invités, avec des magnets accompagnant les faire-part, des décapsuleurs personnalisés, des pots de caramel au beurre salé fait-maison... Plus le candy bar, la location du photomaton... Bref, à 32 en nous comptant, c'était parfait pour faire le mariage que nous voulions faire, à notre image !

Et vous, des petits trucs à me confier sur votre mariage ?

Je profite de cet article pour vous demander si vous avez des attentes en particulier sur le mariage, des questions à nous poser, des envies d'articles... N'hésitez pas à m'en parler en commentaires !

4 commentaires:

  1. Les photos à la roche percée.. Le rêve... Je me suis mariée à Marseille ! C est plutôt drôle pour une bretonne pure souche mais quand on se décide à la dernière minute on se marie à la mairie de son domicile. Une belle journée également, à 11, intime. Bref, l anecdote est que l on a réussi à le cacher à nos amis pendant 10ans jusqu'à les inviter pour fêter nos 10ans de mariage (à Cleut Rouz) sans oublier de passer au sémaphore faire des photos avant. je voulais le faire partager à la manière d un mariage avec eux. Bises à vous 2

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'est une belle idée, et originale, que de fêter les 10 ans de mariage sans avoir dit que c'était le cas ! Je crois que j'aurai du mal à cacher ça personnellement haha.

      Supprimer
  2. Un mariage au top malgré les péripéties.
    Bon je n'ai rien appris par cet article je savais tout mais ça m'a amusé de le lire.
    Merci encore pour ce moment magique 🦄

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que serait un mariage sans péripéties ? Ça fait parti du jeu ! Oui forcément, pour la majorité des invités ces anecdotes n'étaient pas secrètes ;) Merci à toi surtout pour tout ce que tu as fait !

      Supprimer

Les commentaires sont modérés pour que vous n'ayez plus de code Captcha à entrer. Ils sont validés le plus rapidement possible.