{Mariage} Mes premiers essayages de robes

par - 12.10.17

Je reviens tout juste de mon tout premier essayage de robes de mariée et j'avais vraiment envie de parler de ce moment avec vous. Parce que c'est une grande expérience pour moi, qui a bousculé pas mal de choses dans ma petite tête.

{Mariage} Mes premiers essayages de robes

A la base, je voulais commencer les essayages cet été, pour être très large avant le mariage, environ 1 an avant quoi. Puis finalement, quand ma témoin me demandait quand on y allait, je restais vague, "Je ne sais pas trop, on verra...". Pourtant, j'en regarde des robes de mariées, pas tous les jours, mais au moins une fois par semaine. Surtout que mon fil d'actu Pinterest en regorge en ce moment. Mais je ne me sentais pas prête, alors j'ai repoussé ce moment.

Finalement, début octobre, je me suis décidée, 10 mois avant le mariage, je me suis dit "Allez hop, cette fois, on y va." J'ai donc pris un rendez-vous dans une boutique de ma ville, en me disant que c'était juste pour essayer, pour voir ce qui peut m'aller ou non. Le soir même, j'ai fait des cauchemars. Oui, carrément. Genre j'allais dans une boutique horrible avec un vendeur trop méchant, les robes étaient très très chères et très très moches... Bref, la cata. Comme quoi, ce passage obligé par les robes de mariées a remué un truc chez moi !

Quand tu regardes des films romantiques (ou dans les séries), les essayages de robes se font dans des super showroom, avec des fauteuils trop moelleux pour tes copines et ta famille, limite avec le champagne et les petits gâteaux. Du coup, tu t'imagines un peu le truc comme ça, mais en vrai, c'est pas du tout ça. J'avais des tas d'appréhensions avant d'y aller : Et si rien ne me plaisait ? Et si rien ne m'allait ? Et si j'étais moche en mariée ? Je ne suis pas du genre à essayer dans les magasins, parce que je ne suis jamais à l'aise dans une cabine, à cause des grands miroirs, des lumières... Alors là avoir en plus quelqu'un qui m'aide à m'habiller...

J'y suis allée avec ma mère et une de mes témoins et je pense que j'ai beaucoup cherché leur approbation à chaque essayage. Comme si j'avais peur de me prononcer. Dans la première boutique, chez qui j'avais rendez-vous, j'ai pu essayer plusieurs robes. En entrant, j'ai flashé sur une robe exposée, mais de 3 tailles trop petites. Elle ne semblait donc pas être au programme pour que je l'essaie... Je ne sais plus combien de robes j'ai essayé, peut-être 5 ou 6, mais en tout cas, ça m'a semblé suuuuuper long. On m'a prêté des chaussures de mariées pas du tout dans mon style et l'association avec mes chaussettes à cœurs de toutes les couleurs m'a bien fait rire, j'aurai bien voulu faire une photo ! Une robe que je n'aimais pas trop sur cintre m'a énormément surprise car au final, elle m'allait vraiment bien et du coup, je l'ai beaucoup mieux aimé. Mais finalement, j'ai terminé par celle que j'avais repérée en entrant et bien que trop petite, la coupe tombait parfaitement. Comme si c'était elle quoi. Elle a d'ailleurs fait l'unanimité auprès de ma mère et ma témoin. J'ai trouvé l'accueil dans cette boutique vraiment top, les vendeuses étaient très gentilles, pas brusques... 

{Mariage} Mes premiers essayages de robes

Par contre, on est allé dans deux autres boutiques après, ce qui n'était pas prévu. La deuxième je n'ai pas voulu essayé car les robes ne me plaisaient pas vraiment et la boutique était super sombre, je n'ai pas du tout aimé l'ambiance. Dans la troisième, j'ai quasiment été forcée d'essayer des robes et j'ai détesté la vendeuse. Elle était autoritaire, elle m'a tripoté sans que je sois d'accord (déjà que je ne suis pas à l'aise en cabine, si en plus on me tripote les seins...) et surtout elle a été super maladroite dans ses paroles, à dire qu'elle n'avait pas de grandes tailles (ok, je ne suis pas mince, mais je porte quand même des vêtements dans les tailles standards, la mode grande taille étant justement, trop grande pour moi) et que jamais je ne pourrais passer la robe qui me plaisait le plus (alors que si, je suis entrée dedans facilement !). Elle était super brusque dans sa façon de m'habiller et de tirer la robe sur moi pour montrer comment ça devrait faire si c'était à ma taille... Et gros détail qui venait se rajouter à mon malaise, la grande vitrine du magasin donnant sur une rue très passante, avec tout le monde qui me regardait (dont un bus bondé...), j'ai vraiment détesté, j'étais pressée de partir !!!

Je suis donc rentrée chez moi assez mitigée de ces premiers essayages... Si pour certaines personnes, c'est un moment magique, pour moi c'était un peu difficile (surtout que je n'accepte pas encore mon image...). Je ne suis pas sûre à 100% d'avoir eu un coup de cœur, même si en regardant les photos prises par ma mère, je me dis que la dernière robe de la première boutique est vraiment belle et me va vraiment bien, j'ai encore besoin de réfléchir !

Et vous, comment se sont passés vos premiers essayages ?
Comment avez-vous su que c'était LA robe ?

Vous aimerez aussi

3 commentaires

  1. Aaaah la robe. Vaste sujet. Ici, on a décidé en septembre de se marier en novembre (de la meme année of course), avec petit budget fringues (même si j'ai fini par prendre les repettos de mes rêves en chaussures). Nous avions 20 invités. Pas question que ma robe 1) coute le meme prix que l'hebergement 2) prenne plus de place que tous les invités reunis. Mais en automne, pour trouver une robe (voire un costume) blanche, je te laisse imaginer le malaise. J'ai essayé des robes de toutes les couleurs, acheté quatre robes blanches et rendues trois. C'est mon mari qui m'a aidé à choisir. Cette robe a vraiment été une source de stress, et en même temps quand je regarde les photos, je regrette un peu de ne pas avoir eu le budget pour une robe de créatrice, mais le jour j je me sentais bien et surtout, notre matinée fut epique (pediatre en urgence pour ma fille qui a fait une grosse allergie) et j'ai quand même eu le temps de sauter dans ma robe 🙈 En tous cas, si tu te sens bien dans ta robe quelle qu'elle soit, tu seras très belle! Bon courage pour cette quête !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'était mouvementé ! En deux mois, je serais incapable de tout organiser ! J'ai besoin de prendre mon temps et de valider les étapes une par une...
      Pour le moment je ne stresse pas pour la robe, mais c'est parce que j'ai encore 10 mois devant moi !

      Merci <3

      Supprimer
  2. Ce n'est pas évident, trop d'émossions puis c'est un jour unique.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour que vous n'ayez plus de code Captcha a entrer. Ils sont validés le plus rapidement possible.