Camaret : le manoir de Coecilian et les alignements de Lagatjar

par - 17.4.17

Pour faire suite à mon premier article sur Camaret-sur-mer avec ma randonnée de la pointe du Toulinguet à la pointe de Pen Hir, je vous propose aujourd'hui de découvrir le manoir de Coecilian et les alignements de Lagatjar. Je pense qu'il 'agit de deux monuments immanquables lorsque l'on va se balader du côté de Camaret ! D'ailleurs, dans mes recherches urbex, je me suis aussi intéressée aux ruines et ce manoir faisait parti de mes endroits à explorer.

Camaret : le manoir de Coecilian et les alignements de Lagatjar

Le manoir de Coecilian

Il s'agit des ruines du manoir de l'écrivain Saint-Pol-Roux. Il est venu s'installer à Camaret-sur-mer en 1903. En juin 1940, les allemands envahissent la presqu'île et le manoir, Saint-Pol-Roux, blessé, est hospitalisé à Brest. A son retour, il découvre un manoir pillé, détruit. Il meurt quelques mois plus tard.
La vue du manoir est juste magnifique et devait tout autant l'être à l'époque. Le temps et certainement quelques pilleurs sont venus contribuer à la dégradation du manoir... Je ne sais pas si aujourd'hui j'aimerais qu'il soit restauré ou qu'il soit laissé tel quel, car l'ambiance qui règne sur ce lieu est presque magique, voire tellurique avec les alignements tout proches... Vous le savez, j'aime l'exploration et encore plus découvrir l'histoire des lieux que je découvre. 

Camaret : le manoir de Coecilian

Camaret : le manoir de Coecilian

Camaret : le manoir de Coecilian

Camaret : le manoir de Coecilian

Les alignements de Lagatjar

Il resterait aujourd'hui dans les 80 menhirs à Lagatjar alors qu'en 1776 il en avait dans les 600. Le site, classé monument historique en 1883 aurait été un important centre religieux il y a très très longtemps. Il parait que plus récemment, le lieu aurait fait office de terrain de camping et de foot. Personnellement, je ne me vois pas camper au milieu de menhir, ayant tendance à croire les légendes bretonnes, je ne serais pas rassurée de dormir dans un lieu religieux ou même magique. Je me rappelle d'un conte où des korrigans dansaient toute la nuit sans jamais s'arrêter. Des hommes les avaient vus, avaient été invités à les rejoindre et à danser à en presque mourir d'épuisement. Bon, il y avait autre chose dans l'histoire, je ne sais plus si les hommes voulaient voler les korrigans ou quelque chose du genre, je ne crois pas que qui que ce soit soit mort à la fin... Il faudrait que je le retrouve pour le relire tiens !
J'aime beaucoup ce genre de lieu, où l'on retrouve des menhirs et/ou dolmens. Par contre, je reste assez perturbée, ou pudique, à l'idée de me balader au milieu, de ne pas les contourner et de par exemple, traverser le champ pour aller plus vite de l'autre côté. J'avoue avoir été assez gênée sur le chemin du retour de notre randonnée en voyant des gens traverser le champ comme ça, tout naturellement. Je ne sais pas, c'est peut-être idiot, mais j'ai l'impression de manquer de respect au site, à son histoire... J'accorde peut-être trop d'importance à la magie qui en découle justement !

Camaret : les alignements de Lagatjar

Camaret : les alignements de Lagatjar


Vous aimerez aussi

0 commentaires

Les commentaires sont modérés pour que vous n'ayez plus de code Captcha a entrer. Ils sont validés le plus rapidement possible.