Suivez-moi sur Instagram @carodels

lundi 19 décembre 2016

Mêler son blog à sa vie privée

19.12.16 2 Comments
Des blogs, il y a en a dans tous les styles, toutes les thématiques... Et selon les blogueurs, la barrière entre le blog et la vie privée est plus ou moins mince. On trouve toutes les pratiques : les articles très personnels visibles de tous, ceux cachés dont l'accès nécessite un mot de passe, les articles "classiques"... Les blogueurs qui montrent leur tête, ceux qu'on ne verra jamais en ligne, les vrais noms, les pseudos...

Mêler son blog à sa vie privée

Personnellement, -je vais vous parler de mon cas, c'est celui que je connais le mieux- j'ai choisi de poser une barrière, pas trop épaisse mais pas trop fine non plus. Mon pseudo n'est autre qu'un diminutif de mon nom complet, certaines blogueuses le connaissent et même mon adresse, à cause de/grâce aux échanges que l'on fait parfois. Je me montre sans trop hésiter lorsque c'est nécessaire car en fait je n'ai pas peur d'être "reconnue" par des proches. D'ailleurs si mes proches connaissent mes blogs, ils ne vont pas pour autant tous les lire. La plupart se contentent de mes publications facebook qui passent dans leur fil d'actu.

Après côté écriture, je dévoile quand même pas mal de choses, je m'en rends compte parfois. D'ailleurs en lançant Hello'céan, je m'étais dit "pas d'articles humeur" car ce sont souvent ceux qui me dévoilent le plus. Et puis finalement l'écriture a pris le dessus et j'en publie quand même. Si parfois j'ai bien envie de rédiger sur certains sujets - comme pendant la fête des pères où beaucoup de pubs vantaient les mérites de TOUS les papas du monde qui m'a donné envie d'écrire sur le fait que non, TOUS les papas n'en sont pas - qui me touchent vraiment au plus proche, j'essaie d'éviter.

Côté réseaux sociaux, j'ai essayé de compartimenter aussi. Si Instagram est complètement mêlé entre vie perso et blog, sur Facebook, j'ai mon compte perso et ma page blogs. Parfois, je reçois des demandes d'amis de blogueuses et bien souvent, j'hésite entre accepter ou non et au final, la majorité reste en attente... Pourtant je ne poste pas des masses sur mon compte perso mais je ne sais pas, je garde cette petite sphère sans blog. A part sur ma page perso, j'ai très peu de proches sur les réseaux sociaux, la majorité n'est pas intéressée par Instagram ou Twitter... Pas mal de mes amis ont liké ma page blogs, certains me suivent sur Instagram, quant à Pinterest, Twitter ou encore Youtube, je ne pense pas qu'il y ait grand monde issu de ma sphère privée.

D'ailleurs en parlant de ma sphère perso, j'y intègre rarement mon blog. Sur ma page perso Facebook, je ne relaie jamais mes articles parce que je me dis que ça devait intéresser mes contacts, ils iraient sur mes pages. Parfois je communique sur mes blogs, mais c'est dans le cadre d'événements "spéciaux", comme quand je suis dans un magazine, ou que je reçois un titre (je pense à l'élection blog à suivre en 2014 par Creavea par exemple, pour mon blog DIY). D'ailleurs, mes partages concernent davantage le blog créatif que mon blog lifestyle. Bloguer est pour moi un loisir, comme la photo, l'urbex, les randonnées... ça fait parti de moi, mais pas au point d'en parler à tout bout de champ, je ne me définie pas comme étant une blogueuse, mais tout un tas de choses en même temps et c'est sûrement pour ça que je ne le mets pas au premier plan de ma vie privée.

Et vous, quel est votre rapport avec votre blog et votre vie privée ?

lundi 12 décembre 2016

De Kerbasquin à la pointe du Millier

12.12.16 0 Comments
Je continue avec mes randonnées sur le GR34, entre la baie de Douarnenez et le Cap Sizun. C'est déjà mon 6ème article sur le coin et je n'ai toujours pas tout relié pour le moment ! Cette fois-ci, je vous propose donc un parcours depuis Kerbasquin jusqu'à la pointe du Millier. D'ailleurs, cette dernière s'appelle également pointe du Millet, je vous en parlais dans un article dédié. Lors de ma randonnée à la pointe de la Jument, je vous parlais du point nommé Kerbasquin et c'est là que nous avons décidé de partir pour notre nouvelle randonnée. Les différents points que l'on retrouve tout le long du parcours sont précieux pour nous, à chaque fois ils nous aident à repartir en randonnée et donc lier les points entre eux, de telle façon que nous pouvons prévoir des petites randonnées faciles (je pense au chien qui n'est pas forcément au taquet sur 15km, mais qui gère très bien des balades de 6km par exemple).


De Kerbasquin à la pointe du Millier - Bretagne, France

Comme toujours la vue est magnifique et cette fois, on a croisé davantage d'habitations en bord de falaise (ou presque). D'ailleurs certains endroits font un peu rêvé, on aimerait bien avoir une maison de vacances dans le coin ! Mais faudrait gagner au loto et surtout y jouer. Enfin, je dis ça, mais je ne connais pas les prix de l'immobilier dans le coin non plus... 

On a également croisé quelques pêcheurs, tranquillement installés tout au bord de l'eau, s'étant frayé un chemin dans les fougères et sur les roches... D'ailleurs, Iroise a profité d'un moment où elle était partie loin devant pour aller les voir (en mode curieuse de voir où allaient ces petits chemins discrets), ce qui a fait qu'on l'avait perdue pendant au moins 5 minutes... On la lâche rarement, on préfère la garder en laisse parce qu'on ne sait jamais, mais comme il n'y avait personne sur le sentier et qu'elle avait envie de courir, on avait fait une exception. Peut-être quand elle sera vieille et plus fofolle ce sera différent !

La randonnée sur cette parcelle du GR34 est assez facile, nous n'avons pas eu de difficultés particulières, à part qu'on passe son temps à monter et descendre... Et l'arrivée à la pointe du Millier, plus fréquentée, est très agréable, la maison-phare est vraiment trop mignonne et le moulin, un passage obligé. 

Si vous voulez découvrir nos autres randonnées sur le même secteur, n'hésitez pas à consulter mes articles sur les roches blanches jusqu'à Tréboul, la pointe de Kastel Koz ou encore la pointe de Penharn jusqu'à celle de Brézellec.

De Kerbasquin à la pointe du Millier - Bretagne, France

De Kerbasquin à la pointe du Millier - Bretagne, France

De Kerbasquin à la pointe du Millier - Bretagne, France

De Kerbasquin à la pointe du Millier - Bretagne, France

De Kerbasquin à la pointe du Millier - Bretagne, France

De Kerbasquin à la pointe du Millier - Bretagne, France

De Kerbasquin à la pointe du Millier - Bretagne, France

De Kerbasquin à la pointe du Millier - Bretagne, France

lundi 5 décembre 2016

{Urbex} Le château du jean troué

5.12.16 4 Comments
Je pense que le titre le mon article vous fait tilter, mais pourquoi nommer un château du jean troué ? L'explication est super simple, en sortant du château, j'ai déchiré mon jean déjà fatigué. Et pas qu'à moitié en plus, si bien que je me suis changée dans la rue, vraiment pas à l'aise dans cet accoutrement (non, je n'ai pas tout le temps de quoi me changer dans ma voiture, mais là c'était le cas et heureusement pour moi !). Comme quoi l'urbex peut réserver quelques surprises. 

{Urbex} Le château du jean troué

Pour vous en apprendre un peu plus sur l'histoire de ce château, ce fut à un moment un école de police, devenu par la suite colonie de vacances. Il s'agit d'un château néogothique et je peux vous dire qu'on fait de chouette découvertes de pièces en pièces, en particulier pour ce qui est des cheminées (je ne les montre pas toutes, sinon il n'y aurait que ça). 
 
J'ai lu que ce château était pillé depuis plusieurs année, mais personnellement, je le trouve "assez bien" préservé vu le temps d'abandon, par exemple, il n'y a pas de tags. Par contre, le sol du deuxième étage est effondré, c'est pourquoi je ne me suis pas beaucoup aventurée dans les étages... J'ai aussi été impressionnée par les toilettes qui n'étaient plus qu'un trou sur plusieurs étages. 

J'ai eu un coup de cœur pour les escaliers et les coins où la verdure entre à l'intérieur, mais d'une façon générale, c'est ce que je préfère en urbex, les vieux escaliers et les plantes qui entrent dans les bâtisses.

{Urbex} Le château du jean troué

{Urbex} Le château du jean troué

{Urbex} Le château du jean troué

{Urbex} Le château du jean troué

{Urbex} Le château du jean troué

{Urbex} Le château du jean troué

Pour ce qui est de l'accessibilité au lieu, on n'a pas eu de problème, même si bêtement on a un grand tour et une longue marche pour entrer alors qu'il y avait une autre entrée bien plus simple. Mais en même temps ça nous a permis de voir le château au milieu de la végétation et de le découvrir de façon progressive. Par contre, pour entrer et sortir, il fallait faire quelques acrobaties, d'où l'état final de feu mon jean.

En tout cas, ce fut une belle découverte dans un calme vraiment reposant, parfait pour visiter ce type de lieu !