Suivez-moi sur Instagram @carodels

vendredi 26 juin 2015

{Film} The Place Beyond the Pines

26.6.15 0 Comments
The place beyond the pines est un film de Derek Cianfrance. Sorti en 2013, c'est un thriller policier et dramatique avec les excellents Ryan Gosling, Bradley Cooper et Eva Mendes.

Synopsis officiel :
Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption. Quinze ans plus tard, le fils de Luke et celui d’Avery se retrouvent face à face, hantés par un passé mystérieux dont ils sont loin de tout savoir…


{Film} The Place Beyond the Pines


J'ai été agréablement surpris par ce film par une mise en scène ultra travaillée qui ne laisse pas indifférent. On peut même parler d'un film en plusieurs parties avec des histoires qui sont finalement liées. Le début du film met un peu de temps à se lancer pour finalement gagner en intensité et devenir passionnant ,le film avance et on s'attache à la famille de l'histoire. La seconde partie du film est beaucoup plus dramatique, sombre avec de l'émotion.
Un des meilleurs films pour moi de l'année 2013, de très bon acteurs, une intrigue qui tient la route, bref du vrai cinéma efficace et plaisant à voir absolument.

Article rédigé par Morgy

Mamie Bigoude à Tours

26.6.15 7 Comments

Je suis le genre de bretonne qui ne s'aventura jamais dans une crêperie en dehors de la Bretagne. Mais j'étais obligée (oui oui) d'aller chez Mamie Bigoude à Tours. Mais je n'y ai pas mangé de crêpes car le choix est beaucoup plus large que des crêpes, on a donc un concept de restaurant-crêperie. Mais bon, ce n'est pas tant pour leur carte que pour leur décoration que j'ai eu envie de tester ce restaurant. 
Mamie Bigoude à Tours

Le concept de Mamie Bigoude est simple : tu manges dans différentes pièces d'une maison. Et je dois vous avouer que la déco est bluffante ! Nous avions réservé dans la salle de bain avec l'espoir d'être sur la baignoire mais comme elle est prévue pour 6 personnes, nous avons mangé sur (dans ?) la douche. Pas mal aussi. J'imagine un peu vos têtes, genre "What ? Manger dans la douche ?". Mais sinon, on peut manger dans la chambre, la cuisine, la buanderie... Chaque zone du restaurant est décoré selon les "codes" d'une pièce classique : dans la buanderie on trouve donc les vieux tabliers de nos grands-mères en train de sécher sur une corde à linge. Franchement si vous avez l'occasion d'aller dans un Mamie Bigoude, n'hésitez pas, rien que pour la déco, ça vaut vraiment le coup ! Oui, je dis "dans un", car il y a en plusieurs en France (ce qui est un petit point négatif, mais bon d'un autre côté ça permet de pouvoir le découvrir dans plusieurs endroits). Vous en avez deux à Tours : un en ville et un à Chambray-les-Tours, près du Auchan (c'est là qu'on est allé, j'avais une folle envie d'aller à Auchan pour les cosmétiques Essence). Sinon vous pouvez la trouver à La Rochelle ou Limoges (et peut-être ailleurs, leur site web est malheureusement down au moment où j'écris mon article).
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours

Sinon côté nourriture, on a choisi des formules entrée/plat/dessert et on en a eu pour notre argent et pour notre estomac. Entrée j'ai choisi un œuf cocotte au saumon qui bien qu'un peu trop salé était top. Morgy a choisi une fondue de fromage vraiment, mais vraiment trop bonne, j'ai presque regretté de ne pas l'avoir choisi ! En plat j'ai choisi des fajitas et j'ai été non pas servie dans une assiette mais un plateau géant, limite un tiroir qui prenait toute la largeur de la table. J'avais de quoi me faire 3 fajitas mais je n'en ai mangé que 2. Le riz qui accompagnait mon plat était pas mauvais mais je l'ai trouvé très gras. Morgy avait pris un burger au pain trop bon qu'il a mangé sans sourciller. Pour le dessert, on avait choisi une crème caramel au beurre salé mais comme on n'avait plus vraiment faim après tout ça, nous n'y avons pas assez touché pour se faire un réel avis.
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours
Mamie Bigoude à Tours

Bref, si la nourriture n'est pas toujours excellente, elle reste bonne et accessible, pour un repas entre potes ou même en famille, c'est le restaurant idéal : évasion garantie par la déco !

mardi 23 juin 2015

{Festival} Aucard de Tours 2015

23.6.15 2 Comments

Me voilà de retour après mes vacances et j'ai tout un tas d'articles à rédiger ! Je commence avec l'activité principale de ma première semaine de vacances avec le festival Aucard de Tours de cette année. L'an dernier, je n'ai pas pu y aller, mais Morgy vous avait rédigé un joli article
{Festival} Aucard de Tours 2015

Cette année le thème était Ni Dieu ni maitre, avec une déco des bars très spéciale pour certains (le seul que j'ai pris en photos en fait) avec des poupées défigurées, des bras, des monstres... Ce qui prouve la grande imagination des bénévoles ! Ma préférence va à l'espèce de bestiole cornue aux yeux exorbités.
{Festival} Aucard de Tours 2015
{Festival} Aucard de Tours 2015
{Festival} Aucard de Tours 2015
{Festival} Aucard de Tours 2015

Outre les concerts, on a pu assister à quelques animations, comme La Charcuterie Musicale de DJ Halouf qui organise des blind tests (mon équipe a gagné sa partie, mais pas grâce à moi, je suis sacrément nulle à ce jeu) et le Bingo God, qui était juste hallucinant et vraiment drôle, mais aussi difficile à décrire !
{Festival} Aucard de Tours 2015

Côté prog, on avait (entre autres, retrouvez la programmation complète sur leur site) Slow Joe & the Ginger Accident, The Shoes, Ultra Panda, Brahman, Locofrank, Les Wampas, Peter Kernel, Chill Bump & friends, Asian Dub foundation, Rich Aucoin, Powersolo, Balthazar... Pas de quoi rougir face aux festivals à gros budgets. 
{Festival} Aucard de Tours 2015
{Festival} Aucard de Tours 2015
{Festival} Aucard de Tours 2015
{Festival} Aucard de Tours 2015
{Festival} Aucard de Tours 2015
{Festival} Aucard de Tours 2015

Pour ma part, j'ai quelques gros coups de cœur : 
Peter Kernel
Le couple était un peu timide au départ, ils ont avoué avoir le trac et ça se sentait ! Ils se sont révélés adorables, drôles et talentueux. Entre les chansons ils prenaient le temps de parler au public, ce que certains groupes ne font pas du tout (je pense par exemple à Pony Pony Run Run que j'avais vu à de nombreuses reprises -ils étaient partout- lorsqu'ils tournaient il y a quelques années, à part dire "Bonsoir" au bout de 3 chansons ils étaient muets -hors chansons bien sûr haha-) mais sans pour autant être lourds (ça peut arriver) ! Leur français n'étant pas toujours au top, ça a donné des phrases comme : "Maintenant il va falloir danser comme des chameaux" ou "Faites comme si vous aviez des fenouils dans les pochettes".
{Festival} Aucard de Tours 2015
{Festival} Aucard de Tours 2015

Powersolo
J'aime beaucoup certaines de leurs chansons et sur scène ils dégagent un pep's qui donne envie de bouger ! Petite déception, j'aurai bien aimé qu'ils fassent certains titres bien connus puisque utilisés par des pubs mais elles n'étaient pas dans leur setlist.
{Festival} Aucard de Tours 2015

Rich Aucoin
Je n'avais pas du tout écouté ses titres avant de venir, mais je n'ai pas été déçue ! Le show était entrainant, avec en prime quelques animations et je rajouterais qu'il est très gentil, à la fin il est resté discuté avec quelques personnes et de notre côté on a attendu qu'il ait fini pour demander une photo. Comme ça trainait on a décidé de partir mais il nous a rattrapé ! Je ne pense pas que tous les artistes en fasse pareil. On a eu notre photo, ratée, mais on l'a quand même.
Les Wampas
Je ne vais pas m'étaler, Morgy étant fan c'est loin d'être mon premier concert d'eux, mais comme d'hab, ils ont mis le feu à Aucard, on a passé l'une des meilleures soirées du festival ! Bonus : je suis même montée sur scène pour Petite fille où les filles sont invitées à monter.
{Festival} Aucard de Tours 2015
{Festival} Aucard de Tours 2015

A côté, notez qu'ils organisent également des apérocks, des nuits cinéma, un spectacle enfants... Digne des plus grands festivals en fait !
Bref, 25€ pour 5 soirées au top, je pense qu'Aucard de Tours est l'un des meilleurs festivals français, parfait pour débuter l'été et la saison des festivals !
{Festival} Aucard de Tours 2015

Et de votre côté, à quels festivals serez-vous cet été ?

jeudi 18 juin 2015

{Lecture} L homme qui voulait être heureux - Laurent Gounelle

18.6.15 2 Comments
Imaginez…Vous êtes en vacances à Bali et peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas… heureux.Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vous bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves.

{Lecture} L'homme qui voulait être heureux - Laurent Gounelle

Je ne m'attendais pas trop à ce que j'ai lu dans ce livre. Je pensais lire un truc ultra philosophique, un peu ennuyant. J'ai donc été surprise de constater que le tout était tourné en roman. Oui, j'avoue, je n'avais pas lu le résumé. Ce roman amène à réfléchir et au final, on se dit "tiens, c'est pas bête ce qu'il dit". En bref, c'est une théorie intéressante qui y est développée, même si je ne ferai pas de ce livre mon livre de référence quant à la recherche du bonheur. Peut-être que lorsque Morgy l'aura lu il vous fera part, lui aussi de son avis ?

lundi 15 juin 2015

{Lecture} Le cercle littéraire des amateurs d épluchures de patates - Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

15.6.15 2 Comments
Ce roman de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows me faisait de l'oeil depuis quelques années. Publié en 2009, je n'ai sauté le pas de l'acheter que cet été et de le commencer que tardivement. Le titre intriguant est davantage un déclic que le résumé.
Ce roman est en fait sous forme d'épistolaire (correspondance), ce qui rend la lecture particulière. Même si je ne suis pas fan de ce genre d'écriture, j'ai totalement adhéré après le premier tiers, que j'ai lu d'une traite dans le train. Humour, histoire sans le côté rébarbatif, amour, émotion... Tout y est ! Les autres passagers du train ont du me voir sourire et avoir les larmes aux yeux.
En bref, un roman surprenant qui m'a donné envie de découvrir les îles anglo-normandes mais aussi de rencontrer les personnages et de partager avec eux ! Seulement, seule ma première envie sera réalisable !

{Lecture} Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

Résumé :
Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates.. .) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Peu à peu, la jeune femme élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey, découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies...


jeudi 11 juin 2015

{Musithèque} As de trèfle - (Pas) comme tout le monde

11.6.15 2 Comments
Le groupe tourangeau As de Trèfle a sorti en février 2014 son 4ème album studio (Pas) comme tout le monde. Ils ont également sorti 2 albums Live : Merci bonsoir en 2005 et Houlalive en 2010.

18 ans qu'ils sévissent sur la scène rock française avec pas mal de concerts à leur actif, la particularité du groupe étant l'utilisation du violon qui donne ce petit côté festif et énergique. Malheureusement pour nous, le groupe a donné son dernier concert en janvier dernier.



{Musithèque} As de trèfle - (Pas) comme tout le monde


Vous avez peut être déjà entendu ce morceau à la radio A l'oreille de ta femme titre extrait de l'album Houlala sorti en 2008 qui approche du million de vue sur youtube.
Concernant (Pas) comme tout le monde, l'album est beaucoup plus rock que le précédent, il comprend 13 titres et a des invités de marque comme Guizmo de Tryo et la Ruda sur le titre Dans les bibliothèques, Alice et Mathilde des Ogres de Barback pour la reprise du groupe Cornu Tes mains.

Pas mal de morceaux parlent de la gente féminine comme le titre qui ouvre l'album Bonjour à tes parents ou Ma tige et tout simplement Les filles. As de trèfle n'aime pas regarder les filles qui marchent sur la plage mais "aime les filles qui marchent sur l'eau : les filles c'est comme le sable, ça dépend de la dune, les filles c'est comme le ciel, ça dépend du tonnerre".

A retrouver également ça ou d'la merde qui envoie du pâté en live (vu au festival Aucard de Tours en 2012), Passer l'hiver, En prendre de la graine, Crise de nerf, Du poil autour et Jean Jacques balade humoristique sur Goldman.

Pour finir mon titre préféré, ça tombe bien c'est la chanson éponyme de l'album : Comme tout le monde qui nous parle de souvenir vintage comme les disquettes ou le minitel avec des paroles efficaces et un refrain qu'on retient facilement (à écouter ici) :


"T'es has been, t'es ringard, t'as plus de vingt ans de retard.
T'es vintage, t'es tendance, t'as plus de vingt ans d'avance
sur tout l'monde,sur tout l'monde
Mais tant qu'tu danses,tant qu'tu danses, t'es comme tout le monde."
Article rédigé par Morgy.

lundi 8 juin 2015

Blog : photos perso ou banque d images ?

8.6.15 8 Comments
Lorsqu'on a un blog, on se confronte tous au même point : comment illustrer nos articles ? Lorsque l'on parle d'un produit, d'un endroit, c'est très simple, on prend une photo du sujet concerné et hop ! Mais lorsqu'on parle de nos humeurs, de blogging ou autre chose dans ce genre, comment trouver LA bonne image ?

Blog : photos perso ou banque d'images ?

Je vois deux solutions :
  • une photo personnelle
  • une photo issue d'une banque d'images

Pour les banques d'images, c'est moins personnel, mais c'est aussi plus facile de trouver une image qui illustrera à la perfection notre article. On peut aussi utiliser des gifs pour un effet plus "vivant" mais moi, ça m'agace quand je lis un article d'avoir mon œil attiré par l'illustration, j'ai plus de mal à lire et il m'arrive d'arrêter ma lecture et de partir à cause de ça, surtout s'il y en a une par paragraphe. 
Il y a pas mal de banques d'images où l'on peut trouver des photos de qualité et surtout libres de droit. C'est important de ne pas utiliser la première image trouvée sur Google, on n'a pas forcément le droit de s'approprier n'importe quelle image. Selon la banque d'images, vous aurez peut-être besoin d'attribuer un crédit en insérant un petit lien, prenez soin de vérifier ! Personnellement, j'aime bien Pixabay.

On peut s'amuser à prendre nos propres photos pour illustrer nos articles, ce qui prend en général plus de temps. Personnellement, j'ai utilisé des images trouvées sur Pixabay pour illustrer mes articles de la catégorie blogging, sauf pour cet article ! J'ai pris le temps de réaliser une série de photos pour illustrer mes futurs articles et à partir de maintenant, je n'utiliserais plus que mes photos personnelles.
J'aurai quand même un petit conseil pour ceux qui choisissent cette option : prenez de jolies photos ! Franchement, lire un article où la photo est mal cadrée, trop sombre, trop de bruit, ... c'est pas agréable. L'autre jour, je lisais un article où la blogueuse s'était amusée à se mettre en scène pour illustrer son article et si l'idée était bonne, les photos, ça n'allait pas, le cadrage était mauvais et la luminosité loin d'être au top. Il n'y a pas besoin d'être un pro de Photoshop, ni même d'avoir Photoshop pour retoucher un minimum ses photos. Par exemple, j'utilise entre autres Photoscape, qui est un logiciel gratuit, très fonctionnel et facile à prendre en main. Vous trouverez très facilement des conseils pour améliorer vos photos, beaucoup de blogueuses et de professionnels se sont penchés sur le sujet.

En bref : photos persos ou banque d'images, à vous de choisir ce qui vous convient, tant que vous prenez compte de quelques critères !

Et vous, vous êtes dans quel "camp" et pourquoi avez-vous fait ce choix ?

samedi 6 juin 2015

{Festival} Le Reggae Sun Ska

6.6.15 4 Comments
Je ne sais pas si vous connaissez le festival Reggae Sun Ska, il s’agit d’un festival de Reggae qui se trouve en Gironde depuis plus de 15 ans. J’y suis allée 3 fois. Les 12, 13 et 14èmes éditions. Déjà, imaginez, un lieu différent à chaque fois. Cela fait au moins -10 points dans le barème "topitude du festival". A chaque fois, je suis tombée sur une organisation… naze. Je ne sais pas s’ils vont dans d’autres festivals mais punaise on ne dirait pas.

{Festival} Le Reggae Sun Ska

1ère fois. Plutôt cool.
Un seul soir sur deux. T’es content, tu vas au festival avec tes potes. Après avoir galéré 3h pour te garer, tu vas vers l’entrée…  Tu fais la queue, tu entres, tu marches sur 2/3 personnes endormies (il est 20h), tu ne vois rien des concerts, tu fais 30min de queue à la buvette pour une bière coupée à l’eau et 30min au stand bouffe pour un sandwich dégueu. Le meilleur moment : un thé à la menthe extra.

2ème fois. Le début de la fin.
Tu décides de prendre la navette mais de descendre et finir à pied à cause des embouteillages. Si t’es au camping situé à 2 km du site, tu ne peux pas y entrer si tu n’as pas de billet du festival. Donc tu te tapes un joli aller-retour avec ta tente sur le dos. Perso, j’étais « chez moi », donc ce souci en moins. Ensuite, ton nom est sur une liste d’invités. T’attends 2h dans  la file invités et en plus, ils mettent 45min pour trouver ton nom parce qu’ « il est noté sur la liste de mon collègue en fait ». Tu peux retourner faire la queue, 45min encore, pour te faire fouiller. Mais comme y a pas de nana pour le faire, ben tu passes plus vite que ton copain qui se fait joliment tripatouiller. T’es ENFIN sur le site. Et t’as loupé 5 concerts.  Les deux scènes sont côte à côte, tu vois rien. Tu veux boire une bière, donc t’as 30min d’attente pour prendre un gobelet puis 15 pour le remplir. Bière coupée à l’eau, bien sûr. Là, t’as le concert que tu attends qui commence… et le courant se coupe. Tu vas boire ton thé à la menthe trop bon et tu te casses après avoir marché sur 14 personnes endormies. Le concert que tu voulais voir commence pile quand t’as passé le "toute sortie est définitive". 

3ème fois. L’adieu.
Trois jours sur trois, mais abandon après le premier. Tu y vas à pied, t’as ton joli billet "invitation pass 3 jours" dans la main. Tu arrives, tu fais une queue en bordel pour qu’on te mette un bracelet fermé par un énorme truc en métal. Tu refais la queue pour te faire fouiller et entrer sur le site. Là t’as trois scènes… dont deux qui jouent en même temps. Du coup, si t’es pas bien en face, bien devant, ben t’entend deux concerts en même temps. Le terrain c’est de la boue, il a plu. Comme d’hab, tu marches sur des gens, mais là tu sais pas s’ils dorment où s’ils sont embourbés. Tu galères jusqu’au stand de thé à la menthe, tu le bois, tu t’en vas. Tu traines sur le festival off la journée, qui, normal, se trouve à 3km du site du festival. J’ai de la chance je n’ai jamais payé ce festival et je n’aurai jamais mis les 80€ qu’ils demandent pour trois soirs. D’autre part, si vous voulez voir tous les ans ou presque les mêmes groupes (Groundation, Alborosie…), c’est LE festival répétitif par excellence.

Dorénavant il se déroule plus vers Bordeaux, j'espère pour les festivaliers mais aussi pour les habitants que les conditions se sont améliorées !

vendredi 5 juin 2015

{Festival} Vieilles Charrues 2014

5.6.15 4 Comments
En tant que bretonne, c'était un peu étonnant que je ne sois encore jamais allée aux Vieilles Charrues, pourtant à 45min de chez moi. Mais j'ai une bonne excuse ! Depuis mes 17 ans, j'étais en effet saisonnière en Aquitaine. Du coup, ce n'est que l'été dernier que j'ai pu enfin y aller. Pour un seul soir. Mais quel soir !


Comme pour chaque festivals, je dirais que les gens sont heureux. Souriants, sympas, ils te parlent vite et pour tout et n'importe quoi. Les interactions sont multipliées par 10 par rapport aux autres lieux... Dans une boutique, on te parle rarement pour savoir d'où tu viens par exemple. Mais on ne fait pas que parler, on te prend en photo, on pose avec toi sur une autre, on te tape une bise au passage... Genre pays des bisounours. Bon y a pas que ça, y a aussi les bourrés, les relous, les sous substances non identifiées... Certains dorment dans un coin (ou au milieu) d'autres te poussent (ou te marchent dessus) sans faire attention. Mais en gros, ce n'est pas ce qu'on retient quand on sort du festival. On garde en tête le meilleur et c'est souvent ce qu'on croise en majorité !


Les Vieilles Charrues en elles-mêmes, c'est plutôt impressionnant quand on est habitué aux petits festivals. Là c'est les choses en grand. La ville de Carhaix est zone impraticable pendant le festival. Nan vraiment, les rues sont barrées en masse, à tel point que même les magasins sont fermés car inaccessibles. Y a une tonne de parkings avec une tonne de voitures. Par contre là c'est plutôt bien fait, tout est bien fléché, on est bien guidés pour se garer, c'est éclairé... Il y a même des WC (en tout cas sur le parking C), de chantier à l'odeur horrible, mais quand tu as fait de la route, tu es bien content de ne pas devoir attendre encore...

Niveau entrée, c'est aussi bien organisé, il y a un village avec pas mal de stands où nous ne nous sommes pas arrêtés, trop pressés de rentrer. Si on doit se faire poser un bracelet, on va au stand bracelets, pour les billets un jour, on rentre directement, par les files définies. Bon point : une file enfants et même une file femmes ! On présente son billet, on passe la fouille et voilà, on y est.




Sur le site, on découvre pas mal de stands, bars, "resto", qui sont tous numérotés, ce qui est bien pratique pour se donner rendez-vous quand on se sépare ! 3 grandes scènes, un chapiteau (fermé le jeudi soir), une grande roue, des décos dans les arbres... Ouai, aux Vieilles Charrues, on ne fait pas les choses à moitié. Des écrans géants permettent de voir les concerts, même si on est à dix milles kilomètres de la scène et qu'on a l'impression qu'Indochine, ce sont des fourmis sur scène en fait. Il y a aussi énormément de toilettes (ce qui est un très bon point, on n'a pas besoin d'attendre 15min pour 38 secondes de pipi !) et cerise sur le gâteau, des bars à eau gratuite. Pas 2€ la bouteille de 50cl quoi. En plus on paye même pas le gobelet, on a un bon pour à l'entrée.


J'aurai bien fait les 4 jours car il y avait pas mal de groupes que j'aurai voulu voir, mais j'ai quand même vu du beau monde ce soir là comme Hollysiz, Fauve, Indochine, Vanessa Paradis, Skip the use et the Black Keys. Et puis même, les Vieilles Charrues en entier, ça doit être quelque chose à vivre.

jeudi 4 juin 2015

{Festival} Terres du Son

4.6.15 0 Comments
Terres du son est je pense, devenu un des concerts incontournable de la Touraine. Le festival se déroule sur le joli domaine du château de Candé, à Monts, pas très loin de Tours. L'édition des 10 ans a battu un joli record de fréquentation avec pas moins de 40000 spectateurs.

{Festival} Terres du Son

J'ai eu l'occasion d'y aller à plusieurs reprises, parfois en faisant le festival complet, parfois un seul soir. Toute l'organisation est vraiment pas mal : niveau prix, ça reste raisonnable (70€ le pass 3 jours cette année) et de nombreux services rendent l'expérience agréable, comme les navettes Tours/festival qui permettent de s'y rendre et de revenir chez soi (ou chez les beaux-parents comme pour moi) chaque soir. Il y a aussi un camping mais je ne pourrais en parler puisque je suis une habituée des navettes. D'ailleurs, j'aurai un petit conseil à ce propos : prévoyez un peu d'avance pour prendre votre navette, elles se remplissent vraiment très rapidement et rester sur le trottoir n'est pas la meilleure expérience qui soit.

Deux grandes scènes, un chapiteau et un village gratuit : un bon programme pour 3 jours de concerts. Nous avons pu découvrir une modification du site que nous ne connaissions pas encore, les scènes ont été déplacées au niveau du parking alors qu'avant, après avoir traversé le village, il fallait descendre plus bas pour assister aux concerts payants.

Le village gratuit vaut réellement le coup d’œil avec ses nombreux stands, ses activités pour grands et petits et même ses scènes de concerts gratuits. Je me rappelle de la plus petite discothèque du monde de Jean Louis 2000, le bar des enfants tenu par des enfants, pour les enfants, les jeux en bois traditionnels, les stands de nourriture qui donnent tous plus envie les uns que les autres et les fabuleux cocktails. Si on ne veut pas aller au festival mais qu'on habite dans le coin (où qu'on passe par là) il faut absolument y aller !

{Festival} Terres du Son

{Festival} Terres du Son

{Festival} Terres du Son

{Festival} Terres du Son

{Festival} Terres du Son

Dionysos, Pete Doherty, Ayo, Cats on trees, Woodkid -M-, Ben l'oncle Soul, Détroit, Gaëtan Roussel, Vitalic ou encore John Butler Trio sont des groupes qu'on a pu voir programmés ces dernières années. Cette année, on retrouvera The Do, Fauve, The Ting Tings, Izia, Volo, Jabberwocky et tellement d'autres !

En 2015, l'édition se déroule les 10, 11 et 12 juillet, réservez vos billets dès maintenant sur leur site !

Vous avez une bonne excuse pour ne pas venir l'année prochaine ?