Suivez-moi sur Instagram @carodels

lundi 24 octobre 2016

{Film} Tamara

24.10.16 0 Comments
Peut-être avez-vous prévu d'aller voir Tamara au cinéma dans les prochains jours ? En effet, la sortie nationale est ce mercredi 26 octobre. Le chéri a eu la chance de gagner une place pour l'avant première dans notre ville et comme il est plus ciné que moi (et que c'était lui le gagnant après tout), il s'est fait une petite sortie cinéma en solo. Puisqu'en plus d'être chanceux, il est cool, il a accepté de prendre un peu la parole sur le blog pour vous livrer son avis sur le film.

{Film} Tamara

Mais d'abord, je vous mets le synopsis Allociné :
Tamara, 15 ans, complexée par ses rondeurs, décide à son entrée en seconde de se débarrasser de son étiquette de « grosse ». Pour clouer le bec des mauvaises langues, elle fait le pari avec sa meilleure amie de sortir avec le premier garçon qui passera la porte de la classe. Manque de bol, ce garçon s’avère être Diego, le plus beau mec du lycée. Le pari se complique pour Tamara…. Entre les sales coups des garces du lycée, une mère poule, les conseils "drague" de sa petite sœur, Tamara va vivre une année mémorable ! 

L'avis de Morgan (mon chéri) : 
Je ne connais pas du tout la BD et je suis allé voir ce film avec un certain a priori : ce serait un film "pour les filles". Surtout avec la présence de l'acteur "beau gosse" Rayane Bensetti : il n'était pas présent à notre avant-première mais le réalisateur a fait une petite "blague" dans la salle en annonçant sa venue, ce qui a déclenché les cris de la moitié de l'audience...
Malgré quelques clichés sur l'adolescence avec la fille en surpoids qui veut séduire le beau gosse de la classe mais qui théoriquement ne le pourra jamais... ça reste un film divertissant et pas prise de tête. Des passages drôles avec quelques gags (l'entourage de l'héroïne est le plus drôle) et les piques acerbes des camarades de Tamara font qu'on passe un bon moment.
Pour conclure, je dirais que ce film peut plaire en famille, surtout avec des enfants adolescents ! 

vendredi 21 octobre 2016

La pointe de la Jument

21.10.16 2 Comments
L'automne en Bretagne étant encore beau, froid le matin et le soir mais beau, on peut encore caler quelques randonnées. Parce que oui, on aime la rando, mais pas au point de braver les éléments, donc on en fait exclusivement quand il fait beau. Et comme on fait d'une pierre trois coups : rando/cani-rando/rando-photo, le beau temps aide. Donc notre dernière virée s'est encore faite dans la baie de Douarnenez, je vous parlais à la fin de mon dernier article de la pointe de la Jument et c'est donc là que nous sommes allés.

La pointe de la Jument

A la base, on s'était dit qu'on partirait du même point que la dernière fois : le menhir de Kergavan, mais finalement, on a choisi de partir directement de la pointe de la Jument, située vers la commune de Poullan-sur-mer. D'ailleurs, à Poullan, on a trouvé une super carte avec de nombreux circuits de randonnée possibles, vraiment top et bien détaillé, alors j'ai fait quelques photos pour plus tard. 

Depuis la pointe de la Jument, on est allé vers le point nommé Kerbasquin. Nous n'avions pas énormément de temps, c'est donc une mini rando que nous avons fait : à peine 6km. Nous sommes allés un peu plus loin que Kerbasquin avant de revenir en arrière jusqu'à ce point où nous sommes remontés vers les villages. La route était peu fréquentée mais ça nous a fait faire un bon détour quand même pour revenir au point de départ.

Côté terrain, ce n'était pas trop difficile, mais peut-être car cette fois-ci nous avions pensé aux bâtons de marche. Du coup, on les a laissé dans la voiture pour ne plus les oublier. Il y a quand même de belles côtes (et donc des descentes aussi), donc je ne dirais pas que ce sentier est accessible à tous, ou du moins juste en petites portions de balades.

La pointe de la Jument

La pointe de la Jument

La pointe de la Jument

La pointe de la Jument

La pointe de la Jument

lundi 17 octobre 2016

La Bandit box de septembre

17.10.16 0 Comments
Au mois d'août, je cherchais une idée de cadeau originale pour mon chéri pour fêter notre premier anniversaire de pacs en septembre. J'ai eu envie de me tourner vers les box surprises, surtout que je lui avais déjà offert quelques abonnements de trois mois (vins et bières) et que ça lui avait bien plu. J'ai donc cherché une box orientée lifestyle pour homme et j'ai déniché la Bandit box.

La Bandit box de septembre

Cette box propose plusieurs formules : pour elle, pour lui, pour couple ou pour la famille. J'ai été séduite par ce système, je trouve ça plutôt cool de proposer ces quatre formes, parce que je trouve ça plus convivial et aussi que ça invite au partage... Une bonne partie des box sont ciblées essentiellement pour les femmes mais nous ne sommes pas forcément les seules à aimer ça !
J'ai hésité entre la box pour lui et pour couple, mais finalement, j'ai choisi de prendre pour lui, pour qu'il ait un cadeau vraiment rien qu'à lui. Mais je risque de craquer pour la couple à un moment ou un autre ! Côté prix, on est à 29€90 pour un mois avec 5 à 7 produits. Il existe aussi un abonnement de 3 mois pour 89€70, 6 mois pour 154€40 et 12 mois pour 299€. Personnellement, je ne suis pas fan des formules de plus de trois mois, parce que je trouve ça difficile de sortir autant d'argent d'un coup... Après, pour les deux box que j'avais déjà testé en abonnements de 3 mois (vins et bières), j'étais dans un prix similaire à celui de la Bandit box. Mais là, je n'ai pris qu'un seul mois, parce que je n'étais pas sûre que le contenu plaise à mon copain.

On a reçu la box en fin de mois (et l'anniversaire était mi septembre, donc monsieur commençait à être impatient de découvrir son cadeau), mais je savais que j'aurai du retard, puisque j'étais informée de la date et j'ai reçu un petit mail quand elle a été expédiée.
Côté contenu, on a trouvé :
  • une écharpe
  • une cravate fine
  • des pop-corn salés
  • un portefeuille
  • un trio de produits beauté format voyage
  • des écouteurs
  • un stylo

La Bandit box de septembre

La Bandit box de septembre

La Bandit box de septembre

La Bandit box de septembre

Dans l'ensemble, mon copain était plutôt content de la box. Il n'est pas sûr de porter l'écharpe parce qu'il n'en porte tout simplement pas (il a un snood mais il le met rarement), même s'il a dit qu'il pourrait la porter quand il ira au boulot en vélo cet hiver. Pour la cravate, c'est pareil, il en porte rarement, mais elle sera de sortie à Noël, au nouvel An ou d'autres événements du même genre. Il a adoré le portefeuille car il est plus petit que celui qu'il a actuellement et pour lui, c'est un super bon point. Les produits de beauté lui serviront lors de notre prochain week-end en escapade (ou vacances), donc ils lui plaisent bien. Les pop-corn ont été dévorés le soir même, un peu piquants, mais franchement bons ! Et puis ça change des sucrés qu'on a l'habitude de prendre au cinéma. Pour ce qui est des écouteurs et du stylo, qui sont notés comme étant des goodies, ce n'est pas le point fort de la box, les écouteurs sont de très mauvaise qualité, donc s'ils n'avaient pas été dans la box, ça n'aurait pas manqué.

Je dirai donc que c'est un cadeau réussi qui a su plaire à mon copain qui est pourtant assez difficile à séduire !

Et vous, avez-vous déjà testé une box pour homme ?

lundi 10 octobre 2016

Je me lance dans l urbex

10.10.16 8 Comments
Cela fait quelques mois que je me suis penchée sur l'exploration urbaine et rurale, autrement dit urbex et rurex. Ma curiosité pour les lieux abandonnés date de quelques années. Une bonne vingtaine d'années même. Dans ma rue (quand j'avais 8 ans donc), il y avait trois grandes maisons abandonnées, dont une squattée. Pendant plusieurs années, cet alignement de maisons a fait parti de mes coins secrets, les endroits où je me planquais quand j'avais le droit d'être seule dehors. Puis un jour, un chantier a débuté, les trois maisons ont été rasées et à la place, il y a une résidence.

Urbex / rurex

Je ne suis jamais entrée dans les maisons, je restais seulement dans le jardin, je faisais le tour, je m'approchais des fenêtres aux carreaux brisés... J'étais impressionnée et je me racontais des histoires de fantômes. J'avais aussi un peu peur des squatteurs et des potentielles bestioles qui pouvaient se trouver dans le coin. Mais j'aimais cet endroit !

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur le compte Instagram d'une jeune fille qui pratique l'urbex. J'ai commenté une de ses photos puis de fil en aiguille, elle m'a contactée et on a organisé ma toute première sortie urbex ! Depuis, j'ai eu l'occasion d'en faire deux autres avec le chéri, une totalement par hasard au court d'une balade puis une autre après quelques recherches sur le net. J'ai d'ailleurs commencé à me faire un répertoire de lieux à explorer par la suite, que ce soit en urbex ou en rurex. D'ailleurs mes sorties sont plus rurales qu'urbaines pour le moment, mais il faut avouer que loin des villes, c'est plus facile.

Urbex / rurex

Urbex / rurex

Urbex / rurex

Urbex / rurex

Je crois que j'éprouve autant de plaisir dans la recherche de lieux que dans l'exploration. L'adrénaline qui monte quand tu entres dans le lieu et à chaque bruit "suspect"... Et puis les surprises que peuvent révéler un lieu aussi. Je crois donc avoir trouvé dans l'exploration de lieux abandonnés une nouvelle passion, qui vient s'ajouter à toutes celles que j'ai déjà (non, je ne me disperse pas, j'aime toucher à tout, je suis comme ça !).

vendredi 7 octobre 2016

3 séries coup de coeur

7.10.16 2 Comments
En temps que sérivore, je regarde souvent plusieurs séries en même temps, avec même des "marathons" où je peux finir une saison en moins de 2 jours... Et Netflix m'aide pas mal à découvrir de nouvelles pépites.

Don't trust the b---- in apt 23
Gros coup de cœur pour cette série. Je l'ai sélectionnée à cause de l'actrice Krysten Ritter que j'avais adoré dans Jessica Jones. 
Synopsis
June, une jeune fille honnête et optimiste venant de la campagne doit, contre son gré, emménager avec Chloé, qui se trouve être son parfait opposé : une fêtarde invétérée, sans morale et diablement sexy. Son meilleur ami est particulièrement imbu de sa personne. Et pour couronner le tout, le voisin est un pervers !
J'ai découvert avec plaisir que James Van Der Beek joue également dans la série (le meilleur ami imbu de lui-même), mais pas n'importe quel rôle, il joue lui-même. Si le nom ne vous dit rien, je vais vous éclairer rapidement : il s'agit de l'acteur qui jouait Dawson. Ce qui m'a plu, c'est que tout au long des deux saisons de la série, on se moque gentiment de Dawson, avec par exemple les fans qui continuent de ne considérer James que comme Dawson. Quant à la naïve June, elle est réellement changée grâce à sa vie en colocation avec Chloé, qui elle aussi, va beaucoup évoluer.
En bref, la série est pétillante, on n'a pas le temps de s'ennuyer !

Don't trust the b---- in apt 23

Life unexpected
Ça fait déjà un petit moment que j'ai dévoré cette série, mais elle m'avait beaucoup plu alors je vous partage mon avis !
Synopsis
Après 15 années passées dans des familles d'accueil, Lux décide qu'il est temps de prendre le contrôle de sa vie et donc de s'émanciper. Son périple l'amène sur les traces de son père biologique, un barman immature prénommé Nate "Baze" Bazile. La rencontre entre le père et la fille va changer leurs vies... 
La série est assez touchante avec cette ado sans famille qui se retrouve finalement avec une vraie famille bien à elle. Et la vie de famille ne va pas être évidente pour la jeune fille, ni même pour ses parents qui sont amenés à refaire équipe après un long moment sans se voir. 

Life unexpected

Stranger things 
Cette série a clairement fait le buzz cet été, je pense que peu ont pu passer à côté !
Synopsis
A Hawkins, en 1983 dans l'Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d'amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre "11" sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille…
Je suis pas vraiment fan des séries ou films flippants, en général j'évite tout ce qui est surnaturel, science-fiction ou horreur (sauf les vampires et Doctor Who). Mais là, j'ai vraiment adhéré grâce à toutes les références des années 80, mais aussi au casting. La petite bande me fait un peu penser aux Goonies que j'avais particulièrement aimé quand j'étais gamine !

Stranger things
 

lundi 3 octobre 2016

Des roches blanches à Tréboul - Douarnenez

3.10.16 4 Comments
Ça faisait un petit bout de temps que nous n'étions pas allés en randonnée du côté de la baie de Douarnenez et finalement, pour terminer le mois de septembre nous avons décidé de tenter les roches blanches.
Niveau parcours, nous sommes partis un peu avant, au niveau du menhir de Kergavan, où se trouve un mini parking. De là, on a rejoint le sentier côtier. On a donc longé la côte jusqu'à la plage des sables blancs à Tréboul, en passant par les roches blanches et la pointe de Leydé. Au retour, on a choisi de passer par la route pour faire une boucle : on a suivi la route des roches blanches, on a traversé Quillouarn et rejoint Kergavan. Selon Runtastic, notre boucle a fait un peu plus de 7km500, donc pas trop mal pour une sortie qui ne devait être qu'une petite balade à la base.

Des roches blanches à Tréboul - Douarnenez

Pour le chemin, on a connu plus simple dans la baie de Douarnenez. Le sentier côté est assez difficile, avec des bonnes côtes et descentes, des rochers à monter/descendre et éviter... Je pense que la difficulté, c'était à cause de la pluie tombée juste avant notre balade (et même pendant), qui a rendu le terrain glissant... Quand on a un chien qui tire, ce n'est pas très rassurant. On a regretté de ne pas avoir pris nos bâtons de randonnée (parce que oui, on est équipé maintenant). Pour le retour, la route était peu fréquentée, donc on n'a pas eu de soucis à ce niveau là.

Niveau vue, comme souvent en Bretagne c'est vraiment top. En face on voit Crozon, comme partout dans la baie de Douarnenez. A partir de la pointe de Leydé, on voit le rocher de Coulinec puis l'île Tristan. Nous sommes allés jusqu'à la plage des sables blancs qui nous a paru toute petite, mais c'était marée haute... D'ailleurs, des gens se baignaient encore et pas tous en combi !

Des roches blanches à Tréboul - Douarnenez

Des roches blanches à Tréboul - Douarnenez

Des roches blanches à Tréboul - Douarnenez

Des roches blanches à Tréboul - Douarnenez

Des roches blanches à Tréboul - Douarnenez

Des roches blanches à Tréboul - Douarnenez

Des roches blanches à Tréboul - Douarnenez

Des roches blanches à Tréboul - Douarnenez

Des roches blanches à Tréboul - Douarnenez

La prochaine fois je pense que nous partiront du même endroit, mais dans l'autre sens, vers la pointe de la Jument que nous n'avons pas encore fait !