Suivez-moi sur Instagram @carodels

jeudi 26 mars 2015

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

26.3.15 8 Comments
Pendant le week-end des grandes marées, Morgy et moi avons été un peu fifou car le dimanche, nous avons décidé de nous lever tôt, trop tôt vers 5h du matin pour aller jusqu'au Cap Sizun observer le levé du soleil. La pointe du Millet nous avait particulièrement plu alors cette fois, nous sommes allés 2km plus loin : à la pointe de Kastel Koz.
Si monsieur Soleil a pris son temps pour se montrer, ça n'a pas empêché un spectacle haut en couleurs à son arrivée. Depuis notre pointe, on avait une jolie vue sur celle du Millet avec son phare et sa petite maison avec au loin derrière, des éoliennes. De l'autre côté, nous pouvions également voir le tas de pois de la Presqu'île de Crozon.
Pour les randonnées, c'est à nouveau un superbe coin, d'autant plus qu'il est possible de marcher de pointes en pointes et à chaque fois, découvrir un nouveau paysage. Par contre, la pointe du Millet est quand même plus accessible que celle-ci, surtout lorsqu'on n'est pas vraiment habitué à marcher dans les rochers !

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz

Cap Sizun : la pointe de Kastel Koz
Tôt le matin, le thermos de thé était obligatoire !

mardi 24 mars 2015

La Pointe de Trévignon

24.3.15 0 Comments
Cette balade du côté de la Pointe de Trévignon a vraiment été une de nos meilleures balades pour le moment. D'abord pour la vue, ce coin est franchement magnifique. Ensuite, le terrain est agréable, il y a moyen de se faire une bonne boucle de randonnée vraiment sympa.

La Pointe de Trévignon

On est parti du petit port, vers la plage de Feunteunodou vers l'île Verte et l'île Raguénes. Je ne sais pas exactement jusqu'où nous sommes allés, je pense vers la plage de Dourveil, on aurait bien fait route jusque l'île Raguénes mais avec la chienne, une promenade de 6km lui suffit largement pour le moment.

Le château de Trévignon est une propriété privée dont on ne peut pas trop s'approcher, mais je dois avouer que ça fait quelque chose de voir ce château au bord de la falaise comme ça, sans rien qui soit trop proche... Je voulais le garder pour la fin de la balade, faire quelques photos à notre retour, mais à peine arrivés à 500m du château, on a eu la surprise de la brume qui s'est levée d'un seul coup (il devait être 14h) et nous a enveloppé. Pour les photos, c'était raté, même si j'en ai pris dans la brume, qui donnait aux alentours des airs fantomatiques... 

Tout au long de la balade, on découvre plages après plages des petits coins isolés, de jolies criques... Des bancs permettent le repos (on en a choisit un pour pique-niquer) et on a même croisé un circuit de "parcours santé" derrière une plage. Seul bémol pour moi, au niveau d'un parking il y avait des wc (à la turque) mais sans point d'eau qui aurait été appréciable, notamment pour re-remplir la gourde du chien. Et malheureusement pour nous, on a croisé trop peu de poubelle, j'ai marché pas mal de temps en tenant le plus loin possible de moi un sac-à-crotte.

Néanmoins, la côte reste sauvage, calme et propre. J'aurai même envie d'y retourner si je n'avais pas avant tant d'endroits à (re)découvrir en Bretagne ! Vous pourrez le voir sur mes photos, je me suis amusée avec le filtre sténopé de mon appareil photo.

Pointe de Trévignon - Trégunc, Finistère (29) à 15km de Concarneau et 40km de Quimper.

La Pointe de Trévignon

La Pointe de Trévignon

La Pointe de Trévignon

La Pointe de Trévignon

La Pointe de Trévignon

La Pointe de Trévignon

La Pointe de Trévignon

La Pointe de Trévignon

La Pointe de Trévignon

La Pointe de Trévignon

samedi 21 mars 2015

La Woufbox de mars

21.3.15 0 Comments
Ce mois-ci Iroise a eu la chance de recevoir la Woufbox de mars. Elle nous a été offerte car j'ai participé au Woufmag avec mon blog créatif Les p'tites créa'. J'avais déjà offert cette box à Iroise en octobre dernier pour son premier anniversaire et elle avait adoré. Quand elle a vu le carton, elle a su directement que c'était pour elle et a tout de suite voulu l'ouvrir ! 

La Woufbox de mars

Côté contenu, on retrouve :
-friandises Auchan
On connait déjà ce genre de friandises, mais dans une autre marque. Ben oui, les Auchan ne courent pas les villes en Bretagne. On en a donné une à Iroise et je peux dire qu'elle s'est régalée ! Le paquet n'était pas rangé et elle a essayé de chiper l'autre presque tout de suite.
-jouet en latex de la ferme
On a eu la version canard et Iroise en raffole clairement. Elle a passé une grande partie de l'après-midi à jouer avec, le secouer dans tous les sens, se rouler dessus, le lancer... Et le faire couiner. Il est bien bruyant du coup on ne le lui laisse pas tout le temps !
-treaties bits Vitakraft
Ces petites gourmandises au poulet plaisent bien à Iroise, après avoir bien analysé la première la seconde a été engloutie très rapidement !
-brosse Camon
Iroise étant un boxer et donc ayant les poils rats, je ne pourrais pas me servir de cette brosse, je vais donc la donner à quelqu'un qui a des chiens à poils longs ! Normalement pour les poils ras c'était un spray dentaire Flamingo, c'est dommage j'aurai bien voulu voir ça.
-peluche de la ferme ou interlope - Petbrands
On a eu la peluche (l'interlope étant pour les gros chiens) qui couine dans le ventre et les pattes. Iroise l'aime bien mais elle préfère le canard. Je crois que j'aurais préféré l'autre jouet mais tant pis.
-magazine 30 millions d'amis

La Woufbox de mars

La Woufbox de mars

La Woufbox de mars

La Woufbox de mars

Je suis plutôt contente de cette box car le contenu plait bien à Iroise et c'est l'essentiel ! J'aurai préféré une autre version du contenu pour deux articles mais vu que j'ai un entourage qui a aussi des chiens je pourrais toujours donner ce qui ne me va pas.

jeudi 19 mars 2015

{Lecture} La délicatesse - David Foenkinos

19.3.15 2 Comments
François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus, ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse…
-Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. 
Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité.

{Lecture} La délicatesse - David Foenkinos

Dans l'ensemble, je n'ai ps trop aimé ce roman. Il y a certes des passages intéressants, le meilleur pour moi restant celui du résumé. Dommage en somme. J'ai été déçue, je l'ai trouvé "normal". Une histoire normale...Pas de quoi casser trois pattes à un canard. A côté je sais que c'est un roman titré, adapté en film, mais non, ça n'influence pas. Je ne reproche pas grand chose, c'est bien écrit, ça se lit bien, mais l'histoire coule de source, on s'attend à ce que ça se déroule de cette façon, rien ne m'a étonnée... Ce n'est pas un roman que je recommanderais.

lundi 16 mars 2015

{Sérithèque} Life on mars

16.3.15 0 Comments
Dans les séries dévorées, on retrouve Life on Mars, une série télévisée britannique en seize épisodes de 52 minutes, créée par Matthew Graham, Tony Jordan et Ashley Pharoah et diffusée entre le 9 janvier 2006 et le 10 avril 2007 sur BBC One. En France, la série a été diffusée à partir du 20 mars 2007 sur 13e rue.

{Sérithèque} Life on mars

Synopsis : Son nom est Sam Tyler. Il est commissaire principal à Manchester en 2006. Peu après l'enlèvement de sa fiancée par un tueur en série, il est renversé accidentellement par une voiture et se réveille... en 1973. Une époque où les ordinateurs portables et les téléphones mobiles n'ont pas encore été inventés. Devenu inspecteur sous les ordres du chef Gene Hunt, Tyler démêle des enquêtes policières à l'aide de méthodes «modernes». Dans le même temps, il essaie de comprendre ce qui lui arrive… Est-il mort, dans le coma, ou bien dans le passé ?

Mon avis :
Je me suis vite attachée au personnage principal, Sam Tyler. L'acteur, John Simm, joue également le Maître dans Doctor Who, ce qui m'a pas mal perturbée au début. Mais rapidement, je me suis habituée et j'ai été prise par ses affaires policières comme par sa vie personnelle. J'ai adoré Chris Skelton, joué par Marshall Lancaster. C'est limite si ce n'est pas mon petit favori de la série. Il est super maladroit, mais attentif et gentil. 
Les rôles sont bien tenus, l'histoire est sympathique. Parfois un peu bordélique, mais on comprend quand même rapidement. En fait, jusqu'à la toute fin, on ne sait pas comment ça va se finir, justement. Il y a des rebonds, de l'intrigue, de l'étrange, de la bagarre, de l'action, du policier, de l'amour... Tout quoi, en seulement 2 saisons.
Par contre, il y a au moins une demie tonne de questions que je me suis posée... qui restent sans réponse. Ok, ça aurait pu faire marcher mon imagination, mais la fin ne me le permet pas. Parce que moi, j'imaginais une toute autre fin. Limite, j'aurai apprécié un épisode de plus avec justement quelques réponses. Au final, je me demande "Mais pourquoi y a pas ça puis ça et ça dans la série ?". Du coup, je suis un peu resté sur ma faim avec une fin que j'ai trouvé décevante. 

Ashes to Ashes est une seconde série, suite de Life on mars. Même si on m'avait déconseillé de la regarder, j'ai été curieuse et j'ai regardé quelques épisodes... Et je dois vous dire que je n'ai pas accroché du tout. Donc je ne vous conseillerais que Life on mars !

dimanche 15 mars 2015

{Dans ma théière} En choeur - Envouthé by George Cannon

15.3.15 2 Comments
Je suis abonnée à la première box Envouthé depuis leur première boite et depuis, je suis devenue plus qu'amoureuse du thé. J'aimais déjà ça, mais je n'y connaissais rien, je buvais du thé au citron ou au caramel de grande surface. Maintenant, j'en suis incapable, je les trouve insipides, mauvais... et je savoure d'autres thés, bien meilleurs. Du coup, j'ai eu envie de faire cette nouvelle rubrique {Dans ma théière} pour vous parler de mes thés coups de cœur.
J'ai choisi de commencer par la création d'Envouthé avec George Cannon : En choeur. Pourquoi ? Parce que je voulais en parler avant de ne plus en avoir, il est presque fini... Il s'agit d'un thé vert parfumé au cassis, à la violette, au jasmin et à la pêche. 

{Dans ma théière} En choeur - Envouthé by George Cannon

Je trouve ce thé ultra gourmand. La touche fleurie n'est pas trop présente, pour mon plus grand plaisir car je n'en suis pas toujours très fan. La violette quant à elle pourrait être plus présente, la pêche et le cassis prennent largement le dessus. Cependant, l'ensemble est très harmonieux et nous promet des tea time délicieux !

{Dans ma théière} En choeur - Envouthé by George Cannon

{Dans ma théière} En choeur - Envouthé by George Cannon

Vous pouvez retrouver ce thé dans la box Pause Tendresse d'Envouthé.

jeudi 12 mars 2015

{Film} Jack et la mécanique du coeur

12.3.15 4 Comments
Jack et la mécanique du coeur est un film réalisé par Stéphane Berla et Mathias Malzieu, inspiré du roman La mécanique du coeur de ce dernier, avec bien entendu, des musiques de Dionysos (le groupe de Mathias), sorti en février 2014. 
Synopsis :
Édimbourg 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter 3 lois: premièrement ne pas toucher à ses aiguilles, deuxièmement maîtriser sa colère et surtout ne jamais Ô grand jamais, tomber amoureux. Sa rencontre avec Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, va précipiter la cadence de ses aiguilles. Prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel un Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais, à Paris jusqu'aux portes de l'Andalousie.

{Film} Jack et la mécanique du coeur

L'avis de Caro :
J'ai adoré. J'ai retrouvé l'esprit du roman de Mathias et avec les chansons du groupe c'est encore meilleur. J'avais même tendance à chantonner au milieu du cinéma. Les images sont très belles, je pense que choisir d'en faire un film d'animation était le meilleur choix à faire. Par contre, j'ai vu pas mal de jeunes enfants dans la salle et je doute qu'ils aient compris grand chose au film... C'est certes un film d'animation mais on est loin du dessin animé jeune public, bien que cela puisse tout de même plaire.
J'aime l'histoire d'amour entre Jack et Miss Acacia et mon personnage préféré, dans le livre comme dans le film, reste Georges Méliès, dont Jean Rochefort fait la voix avec brio (j'aimais déjà dans l'album, alors pour le film, c'est juste exquis).
Tout au long du film, j'ai donc tour à tour chanté, souris, ris, eu la gorge nouée et même essuyé quelques petites larmes. Un combo parfait pour un film parfait.

L'avis de Morgy : 
Je n'aime pas les films d'animations, mais ayant déjà écouté l'album La mécanique du cœur, j'ai apprécié ce film. J'ai ainsi pu bien comprendre l'histoire racontée dans l'album, tout en n'ayant jamais lu le roman. C'est une belle histoire d'amour entre les deux héros. Les chansons s'intègrent bien au film, alors que d'habitude je n'aime pas les films chantés. 
Animation et chanson, ça partait plutôt mal mais j'ai passé un agréable moment.

dimanche 8 mars 2015

La pointe du Millet

8.3.15 0 Comments
Le mois de mars a commencé de façon très printannière et ce n'est pas pour nous déplaire. Nous avons donc profité de ce joli temps pour faire une balade du côté du Cap Sizun, à la pointe du Millet. A savoir, cette pointe s'appelle aussi pointe du Millier, ça diffère en fonction des panneaux. Elle est située sur la commune de Beuzec Cap Sizun et forme l'entrée de la baie de Douarnenez avec le Cap de la Chèvre, qu'on peut voir en face.
Outre être un joli coin de randonnée avec deux parcours différents (un terrain facile et l'autre moins) on peut aussi y découvrir la maison du phare et son mini phare (seulement 8m40) semi encastré et un très chouette moulin à eau. D'ailleurs, au moulin de Kériolet, il est possible d'acheter de la farine.
Dans tous les cas, la balade est super agréable entre falaises (jusqu'à 70m de hauteur) et forêt de pins. De plus, il y a pas mal de coins d'herbes, surtout du côté du moulin, qui permettent de se poser pour pique-niquer.

La pointe du Millet

La pointe du Millet

La pointe du Millet

La pointe du Millet

La pointe du Millet

La pointe du Millet

La pointe du Millet

La pointe du Millet

La pointe du Millet

La pointe du Millet

La pointe du Millet

La pointe du Millet

La pointe du Millet

mercredi 4 mars 2015

De Beg Meil jusqu au Cap Coz

4.3.15 2 Comments
Début février, il a fait très beau et nous en avons profité pour partir se promener pas trop loin de chez nous. Naturellement, nous nous sommes dirigés vers Fouesnant puis Beg Meil, sans pour autant aller jusque la pointe. Nous avons choisi d'aller directement sur la plage de Kerveltrec, au niveau de la roche percée. Là, nous avions le choix entre marcher vers Beg Meil ou vers le Cap Coz et c'est ce dernier que nous avons choisi. 
La balade se fait en hauteur des différentes plages qui bordent la côte, abritée du vent, point qui était loin d'être déplaisant ce jour-là, car malgré le beau ciel bleu, le vent était glacial et plutôt fort. Le tout, agrémenté de jolis paysages que je vous laisse découvrir via mes photos !

De Beg Meil jusqu'au Cap Coz

De Beg Meil jusqu'au Cap Coz

De Beg Meil jusqu'au Cap Coz

De Beg Meil jusqu'au Cap Coz

De Beg Meil jusqu'au Cap Coz

De Beg Meil jusqu'au Cap Coz