Suivez-moi sur Instagram @carodels

jeudi 9 novembre 2017

{Lecture} Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire

Il y a un petit bout de temps, je vous parlais de la première saison de la série Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire dévorée sur Netflix. J'avais su très vite qu'il s'agissait d'une série adaptée d'une série de livres et j'ai donc voulu en savoir plus. Je vous avoue que lorsque j'avais vu qu'il y avait 13 tomes, j'ai été un peu ralentie par l'envie de les acheter... Mais ma soif de connaitre la suite des aventures de Prunille, Klaus et Prunille a été trop forte, l'été dernier j'ai succombé à l'achat !

{Lecture} Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire

Comme la saison 1 de la série concerne les 4 premiers tomes, j'ai donc acheté les tomes 5, 6, 7 et 8 pour mes vacances. Je me suis dit que 4 tomes suffiraient pour ma semaine de vacances en pleine campagne. J'ai eu un peu tort sur ce point, car je n'avais pas pensé au fait que les livres étaient destinés aux adolescents et donc très faciles et rapides à lire. J'ai donc du retourner m'acheter des romans pour terminer mes vacances (mais malheureusement pas la suite de la série puisqu'ils n'étaient disponibles qu'en ligne). Ce n'est qu'une fois rentrée chez moi que j'ai pu acheter les tomes 9 à 13, que j'ai mis un tout petit peu plus de temps à lire puisque la rentrée m'a tenue bien occupée ! 

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire est l'histoire pas très rose de trois jeunes orphelins, comme je le disais, Violette l'ainée, Klaus le cadet et Prunille la benjamine. A la mort de leur parent, ils passent de tuteurs en tuteurs et surtout, de déconvenues en déconvenues, en particulier à cause du vilain conte Olaf qui en veut à leur fortune. Cependant, les enfants réussissent à le déjouer grâce à leurs talents : Violette est une inventrice de talent, Klaus un grand lecteur et Prunille a des dents tranchantes (oui, au départ, moi aussi j'étais surprise). 

{Lecture} Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire

Ces tomes sont l’œuvre de Lemony Snicket, auteur et narrateur. Enfin, en vrai, il s'agit plutôt de Daniel Handler qui a utilisé un pseudonyme pour cette série. Le rôle du narrateur m'a beaucoup plu, comme dans la série, il nous conseille régulièrement d'arrêter notre lecture pour quelque chose de moins triste. Bien entendu, on continue malgré tout, mais j'avoue avoir sauté quelques passages un peu trop longs dans ses recommandations (tout en faisant attention aux messages cachés qu'il y glisse parfois).

Si j'ai tout autant adoré les livres que la série, je dois avouer que j'ai été un tout petit peu déçue par la fin. Je trouve qu'elle est trop simple, j'aurai aimé en savoir plus sur toute l'histoire. Car plus on avance dans les tomes, plus on trouve d’énigmes et plus on aimerait avoir des indices. Mais la fin nous laisse sur notre faim, comme on dit. Les aventures de nombreux autres personnages des livres restent en suspens, un petit debrief aurait été sympa. 

Je pense que cette série peut tout autant être lue par des adolescents que des adultes, car je ne me suis pas ennuyée une seconde et il parait que je suis une adulte. Et même en ayant lu tous les tomes, j'ai hâte de découvrir la suite de la série sur Netflix !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés pour que vous n'ayez plus de code Captcha à entrer. Ils sont validés le plus rapidement possible.