Suivez-moi sur Instagram @carodels

lundi 28 novembre 2016

La roche du feu -Gouézec

28.11.16 4 Comments
Nous avions déjà fait une randonnée du côté de Gouézec, en quête de la Roche du feu. Mais, je vous avoue qu'après une longue marche, nous avions trouvé une roche ressemblante et naïvement cru que c'était la bonne. Mais non ! Nous sommes donc retournés à Gouézec, mais cette fois, sans suivre la randonnée qui part du centre, nous sommes allés directement au parking de la Roche du feu.

La roche du feu, Gouézec - Bretagne, France

Du parking, un chemin monte jusqu'à la fameuse Roche du feu. La vraie cette fois. La montée est assez rude, surtout lorsqu'il a plu avant et que le sol est boueux... C'est un point culminant à 281 mètres, avec une chouette vue sur la campagne alentours : la vallée de l'Aulne, la baie de Douarnenez et les Monts d'Arrée. Par temps clair, il serait possible d'apercevoir pas moins de 33 clochers : personnellement, je n'ai pas la vue assez perçante pour tous les voir, mais les visiteurs arrivés après moi ont eu la bonne idée d'apporter des jumelles, ce que je pourrai vous conseiller de faire. Par contre, en parlant de visiteurs, je peux clairement dire que la place là-haut manque un peu. Nous étions 3 + le chien et lorsque la (grande) famille arrivée après nous s'est installée, nous avons préféré partir car nous ne pouvions plus vraiment profiter du lieu. Je pense qu'au dessus de 5 personnes, ça devient difficile de circuler sur la roche et de profiter de toute la vue. 

Ce lieu servait jadis de "sémaphore" lors des invasions viking. Un feu y était allumé (ainsi qu'au Menez-Hom) pour prévenir population bretonne de se protéger et préparer les contre-attaques à l'invasion viking. La table ressemblant à un petit dolmen ne date pas de l'époque mais de 1963, montée par les scouts de Quimper, avec en son centre une rose des vents, malheureusement dégradée et retirée. Je crois qu'une nouvelle table d'orientation devait être installée pour l'été 2015, mais en tout cas, rien n'était là quand nous y sommes allés fin octobre 2016, peut-être déjà retirée ?

De nombreuses gravures sont présentes sur les roches, mais je trouve que la plupart sont sans le moindre intérêt, bidule + truc = love, ce ne sont que des dégradations modernes. Par contre, j'aime beaucoup celle que vous pourrez voir sur la photo suivante. 

La roche du feu, Gouézec - Bretagne, France

La roche du feu, Gouézec - Bretagne, France

La roche du feu, Gouézec - Bretagne, France

lundi 21 novembre 2016

Mes outils pour bloguer

21.11.16 4 Comments
Comme tous les blogueurs, j'utilise différents outils pour m'aider au quotidien à tout gérer et je souhaitais vous en parler un petit peu, car cela vous permettra peut-être d'en découvrir de nouveaux ! Ou alors ce sera vous qui pourrez m'en suggérer d'autres.

8 outils pour bloguer

En amont des articles... 

  • Carnets : Je suis une fille à carnets, je les collectionne, souvent sans trop oser les toucher, parce que si j'en commence un, je ne pourrais plus changer sa fonction ! Mais j'en ai quand même pour le blog. C'est bien pratique pour noter ses idées et s'organiser sans trop de matériel, sans avoir besoin de connexion internet, de logiciel...
  • Appareil photo : Là, je pense que c'est indispensable. J'en parlais dans un ancien article, banque d'images ou photos personnelles, je préfère utiliser mes images. Alors mes appareils photos me suivent partout. J'alterne entre mon hybride Olympus, ma GoPro et mon compact, selon là où je suis, ce que je veux photographier... Si j'ai d'autres appareils, ce sont ces trois là qui m'accompagnent le plus pour le blog.

Pendant la rédaction des articles...

  • Google : Basique, mais Google m'aide beaucoup dans mes recherches pour enrichir mes articles. Lorsque je fais une randonnée, je me contente de marcher, observer et faire des photos, mais après pour rédiger, je fais toujours des recherches pour en savoir plus sur le circuit, les endroits que j'ai pu traverser, les histoires...  
  • Photoscape : C'est mon logiciel photo préféré. Il est gratuit, simple d'utilisation et pour le peu de retouches que je fais (recadrer, choisir la taille, ajouter de la luminosité, du contraste...), c'est largement suffisant. Après, j'ai aussi The Gimp et Photofiltre pour compléter mais je m'en sers assez rarement au final, me sentant vraiment à l'aise avec Photoscape.
  • Compteur de mots :  Oui, j'utilise un site pour compter les mots de mes articles. Pas toujours parce qu'en général, je dépasse assez facilement les 300 mots (j'avais lu il y a quelques années qu'il fallait mieux éviter d'être sous les 300 mots, mais après une rapide recherche, je vois qu'on pourrait monter à 500 minimum). Donc voilà, c'est un outil qui m'aide un peu pour le SEO, car même sans vouloir y accorder une importance capitale, je me penche quand même sur la question.

Après la rédaction des articles...

  • Bitly : Pour partager mes articles sur Facebook et Twitter, j'utilise systématique Bitly pour réduire la longueur des liens. Avec Blogger, on peut les personnaliser, mais on aura toujours la date dans l'url alors Bitly m'aide à supprimer ça. De plus, cela me permet de voir le nombre de clics venant de ces deux réseaux sociaux et aussi de voir quels articles plaisent le plus ces même RS. Je ferai peut-être même deux liens différents pour différencier le partage sur FB et celui sur Twitter à l'avenir, pour voir la différence entre les deux. 
  • Clocktweets : Je ne suis pas une grande Twitteuse (j'avoue avoir vraiment du mal à m'intéresser à ce RS) et je programme assez rarement mes publications sur les RS. Mais, si je suis absente, ou si je veux diffuser plusieurs fois un même message (comme par exemple un code promo avec mon blog créatif, comme ce fut le cas en novembre), j'utilise Clocktweets pour programmer des tweets. C'est super simple à utiliser et l'option gratuite permet de programmer 40 tweets par mois, ce qui est largement suffisant pour une utilisation ponctuelle comme la mienne.
  • Google Analytics : Si je suis moins droguée des statistiques qu'avant, Analytics reste un outil vraiment sympa et utile pour observer tout ça.
Voilà, il s'agit là des outils que j'utilise le plus pour le blog, même si en réalité, il y en a pas mal d'autres, en particulier pour mon blog DIY, qui lui, réclame plus d'outils. Je ne vous ai pas parlé du partage sur les autres réseaux sociaux, comme Pinterest ou Instagram, ou encore d'Hellocoton et Inspilia qui sont vecteurs de pas mal de visites, mais tout ça, je pense en faire un autre article car eux aussi méritent qu'on en parle.

Et vous, quels sont vos outils blogging favoris ?

lundi 14 novembre 2016

{Urbex} Le château au piano

14.11.16 6 Comments
Je n'étais pas forcément sûre de partager mes photos d'urbex ailleurs que sur mon compte Instagram, puis je me suis dit que ça pourrait être sympa et surtout permettre à plus de monde de me suivre dans cette aventure. D'ailleurs, si vous avez loupé ça, je vous parlais dans un précédent article de mes débuts dans l'urbex.

Pour le moment, je n'ai pas fait énormément de visites, je suis surtout dans le repérage de lieux, histoire de me faire un petit annuaire. Et je recherche (pas très activement, j'avoue) un ou une copilote d'urbex, pour ne pas faire mes sorties seule (trop dangereux) et avoir une motivation supplémentaire. Le chéri est plus ou moins partant pour m'accompagner, mais c'est plutôt moins, s'il a aimé la visite du Château au piano comme j'ai choisi de l'appeler, il est moins emballé par les simples maisons... Donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à me contacter.
Je ne suis pas très inventive pour les noms de mes lieux visités pour le moment, je n'ai pas la même inspiration que les urbexeurs habitués, mais peut-être qu'à force je serai moins novice ?

{Urbex} Le château au piano

Le château au piano est une belle bâtisse, qui a appartenu il y a un petit bout de temps à un écrivain. Je n'ai pas trouvé depuis quand il est abandonné, mais il semblerait que là aussi, ça fasse un petit bout temps. La porte d'entrée est par exemple totalement recouverte de végétation. Je suis entrée dans une sorte de grange/étable à côté, et j'avoue avoir mis quelques secondes à essayer de comprendre pourquoi mes photos étaient vertes. La réponse était toute bête : la végétation recouvrait toutes les issues et le soleil tapait en plein dedans.

Le château est en assez mauvais état, volets arrachés, fenêtres cassés, trous dans les planchers... Mais préservé des tagueurs et squatteurs : pas de détritus, pas de tags... Les dégâts semblent n'être que ceux du temps (et peut-être de quelques visiteurs aussi, après je ne sais pas trop ce qu'il s'y passe hein).

Bref, pour le moment, c'est certainement ma visite préférée, grâce au piano, aux baignoires aussi que j'ai découvertes dans plusieurs pièces et surtout grâce au calme qui régnait là.

{Urbex} Le château au piano

{Urbex} Le château au piano

{Urbex} Le château au piano

{Urbex} Le château au piano

{Urbex} Le château au piano

{Urbex} Le château au piano

lundi 7 novembre 2016

{Album + Live} Have you met Gaspard Royant?

7.11.16 0 Comments
Il me semble que j'ai découvert Gaspard Royant grâce à sa chanson Marty McFly, extraite de l'album 10 Hits Wonder, qui est aussi le premier. Je suis tombée amoureuse à la première écoute et je suis allée découvrir le reste de l'album et j'ai même fini par acheter le vinyle. Du coup, lorsque le second album Have you met Gaspard Royant? est sorti, je n'ai pas hésité une seconde, j'ai acheté le vinyle. Et puis lorsque j'ai vu une date annoncée à Châteaulin, à moins de 30 minutes de chez moi, j'ai pris deux billets. Je vais donc pouvoir vous parler à la fois de l'album Have you met Gaspard Royant, sorti le 8 avril dernier et du concert.

{Album + Live} Have you met Gaspard Royant?
J'ai pris la photo avec mon téléphone, vous excuserez la qualité...

L'album :
Big up ! J'ai adoré. Ben oui, sinon je ne serai pas allée au concert. J'aime beaucoup le style de Gaspard Royant, rock des années 60. Je ne peux pas écouter l'album (ou les albums, le premier me faisant le même effet) sans avoir envie de me trémousser. Et de chanter aussi (mais pas en public parce que c'est un coup à devenir la risée de tout Youtube si jamais on me filme). Ouai, je suis comme ça chez moi, je danse, je chante... et je surjoue aussi parfois. Bref, retour à l'album. J'ai plus particulièrement un coup de cœur Getaway et Follow the Rhythm, même si dans l'album, absolument rien n'est à mettre de côté. 

En gros, foncez, allez tout écouter si ce n'est déjà fait !

Le live :
Alors là, mourrance d'amour totale. Carrément. J'ai vraiment, mais alors vraiment, passé un excellent moment. A mettre dans mon top des meilleurs concerts (mais je ne saurais dire un top combien, j'ai beaucoup de "meilleurs" concerts en tête, genre toutes les fois où j'ai vu Dionysos, les Wampas où je suis montée sur scène, les Ramoneurs de Menhir où je suis montée sur scène, Madness où je ne suis pas montée sur scène (mais je suis passée sur écrans géants :p), Robbie Williams, The Lumineers, Kaiser Chiefs, Leningrad... BREF, la liste est longue.).

La salle, le Run ar Puns, à Châteaulin donc, était assez étonnante. D'abord, on s'est un peu paumé mais ouf, à genre 500m de la salle. Ça fait assez bizarre d'y aller, car tu as l'impression d'aller à une grosse fête organisée dans la ferme d'un de tes potes. En fait, c'est un super bar qui a son espace concert plutôt bien foutu. C'est assez petit (350 places) mais du coup, chaleureux et puis du coup, personne n'est à 3km de la scène. Si vous n'êtes jamais allé à un concert là bas, je vous conseille de tenter l'expérience un jour !

En première partie nous avons pu vu voir The red goes black, un groupe bien de chez nous qui monte (vous les avez peut-être entendu à la radio, je sais qu'ils passent au moins sur Oüi FM). J'ai souvent eu l'occasion de les voir et pourtant, c'était la première fois ! Une fois, je m'étais déplacée pour les voir en concert gratuit, mais je suis partie avant, le son était pourri, c'était dans la rue et le bar qui organisait le concert est celui que j'aime le moins dans ma ville (#teamfinnegans). Je n'étais pas à fond dans le concert, surtout parce que je ne connaissais pas les chansons en fait. Mais le concert était tout de même agréable, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas une forte présence sur scène, mais je sais que celle-ci augmente au fil du temps et des concerts (enfin normalement, parce que certains groupes m'ont beaucoup déçu comme ça).

Pour Gaspard Royant et bien je vais le répété, j'ai kiffé. Même que si la tournée avait plus de dates par chez moi, j'aurai signé à nouveau. J'ai chanté (mais pas trop fort hein), j'ai beaucoup dansé, j'ai fait des cris hystériques dans ma tête (je suis un peu pudique) pour mes chansons préférées. En particulier pour All the cool in you is me, dont je connais même la chorée du clip par cœur (yep, c'est à ce point). Là aucun soucis de présence sur scène, on voudrait embarquer pour toute la nuit. J'ai aussi beaucoup apprécié en apprendre plus sur le chanteur et les dessous de quelques chansons, comme The Woods.

Vous l'aurez compris, je ne peux que vous recommander d'aller voir Gaspard Royant en concert. 

{Album + Live} Have you met Gaspard Royant?

Avant de vous laissez filer écouter les albums, je voulais aussi partager un autre point que j'apprécie vraiment : à chaque fois que je commente sur leur Instagram ou que je les mentionne sur mes propres photos, j'ai le droit à une réponse. Je trouve ça tellement agréable, ça donne un peu l'impression d'être important (comme quand Paul des Fatals Picards m'a fait un cœur =3) et ça laisse aussi la possibilité de sentir plus proche des artistes, de sentir que le public n'est pas juste là pour taper dans les mains à la fin de chaque chanson.